Dub Incorporation – Diversité

https://i1.wp.com/graphics.musicme.com/jpg343/u3571970031020.jpgNote :

http://www.dubinc.org
http://www.myspace.com/dubincorporation

Sortie : 2003
Style : Reggae , Dub

Tracklist :
1. My freestyle
2. Visions
3. Life feat. Tiken Jah
4. Rude boy
5. Murderer
6. Holy mount
7. Galérer
8. L’échiquier
9. I’n’I soldier
10. Ecran total
11. Diversité
12. See di youth

DOWNLOAD1.gif

La claque française de cette rentrée musicale – décidément passionnante – est sans aucun doute le premier album d’un groupe de reggae de Saint-Etienne, la Dub Incorporation. Après avoir réalisé deux premiers Ep qui avaient mis en émoi le Forez et sa région, la Dub Incorporation franchit enfin le cap du premier album. Composé de douze titres, Diversité devrait sans problème imposer cette formation comme une des porte-étendards du mouvement reggae en France. Ni plus ni moins. Composée de sept membres, la Dub Incorporation a le premier l’avantage de proposer un mélange de voix stupéfiant. D’un côté, il y a le son rauque de la voix d’Aurélien qui déverse son flow ragga comme d’autres enfilent des perles. De l’autre, Hakim lui répond de façon plus douce et plus mélodieuse, en y ajoutant quelques chants kabyles du meilleur effet. Et cette symbiose, qui opérait déjà sur les deux premiers Ep auto-produits du groupe, prend ici toute son ampleur. Sur des titres comme My Freestyle ou sur Visions, la magie opère pleinement. Un vrai bonheur. Limiter la Dub Incorporation a un subtil mélange de voix serait pourtant réducteur de l’énorme qualité de ce groupe, car il y a aussi les autres membres du groupe qui assurent un background musical tout simplement parfait, rappelant les meilleurs moments du reggae. Tout y est : de la guitare rythmique aux claviers en passant par le saxophone ou la batterie, tout concourt à faire de cet album un modèle du genre. Mais le principal point fort de ce Diversité est sans aucun doute l’écriture. Les textes sont d’une intelligence rare. Quand la Dub Incorporation parle des jeunes des quartiers (Rude Boy), c’est toujours avec subtilité, en donnant un avis très avisé, sans jamais être moraliste. Lorsqu’elle aborde le thème des immigrés clandestins sur Galérer, elle le fait avec finesse, en évitant les clichés dans lesquels beaucoup de groupes actuels, souhaitant traiter du problème, tombent invariablement. Et si les Etats-Unis et Jacques Chirac en prennent tout de même pour leur grade, les paroles essaient de faire passer un véritable message de paix et de fraternité. Enfin, comment ne pas finir cette chronique, sans évoquer la cerise sur le gâteau, le petit plus qui donne une envergure supplémentaire à cet album : la participation sur Life de Tiken Jah Fakoly. Auteur, notamment, du très bon Françafrique, la voix de la Côte-d’Ivoire livre ici un featuring des plus réussis, où trois voix s’emmêlent, pour un des sommets du disque. Au final, la Dub Incorporation réussit l’incroyable : sortir l’album de dub-reggae parfait. Un album bourré de qualités. Bien sûr, on pourra faire la fine bouche et trouver ici et là quelques imperfections, mais à quoi bon… La France vient de trouver un de ses meilleurs représentants en reggae. Cet album est une bombe qui ne demande qu’à exploser. Et dire que ce n’est que leur premier opus…
permalink

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :