Archive for avril 21st, 2010

avril 21, 2010

Richard Bona – The Ten Shades Of Blues

https://i2.wp.com/i2.cdiscount.com/pdt/2/5/8/1/f/0600753202258.jpg

Note :

http://www.bonatology.com

http://www.myspace.com/richardbona

Sortie : 2009

Style : Alternative , Fusion , World , Jazz , Groove

Tracklist :

01 – Take One
02 – Shiva Mantra
03 – Good Times
04 – M’Bemba Mama
05 – Kurumalete
06 – Souleymane
07 – African Cowboy
08 – Esukudu
09 – Yara’s Blues
10 – Sona Moyo
11 – Camer Secrets

00000000000000DOWNLOAD

Avec The Ten Shades of Blues, Richard Bona signe un road-disc émouvant, qui envisage le blues comme un dénominateur commun entre les musiques populaires du monde entier. En ouverture de ce cinquième album solo, Richard Bona explore en cinquante-deux secondes purement vocales, sa propre vision du blues (Take one). Avec finesse, il dessine dans l’album intitulé The Ten Shades of Blues une carte des musiques populaires, élégamment tissée d’un fil bleu… Le blues ? Une gamme ni américaine, ni africaine : un chant universel ! Le voyage démarre donc dans les rues de New Delhi avec une incantation à la déesse Shiva (Shiva Mantra), se poursuit à New York, puis quelque part dans l’étendue sahélienne, fait une halte à Nashville, pour se terminer au Cameroun (Camer secrets). Mais comme Bona ne fait rien comme tout le monde, le voyage ne s’arrête pas là. Il est aussi intérieur… aux morceaux ! SurEsukudu par exemple, on entend un peu du Brésil, du Sahel, de musiques de films, de jazz… Pour les initiés, il y a bien sûr cette gamme, jouée sur dix modes différentes qui fait le lien entre les titres. C’est bien évidemment, « la couleur Bona », la douceur des voix, l’audace des arrangements et bien sûr, la rondeur de la basse qui donne à ce disque son passeport international. Pourtant, Bona ne la joue pas solo ! Chaque escale renoue avec une amitié musicale : Franck Mc Comb qu’il avait accompagné sur son premier album, les musiciens indiens rencontrés sur une précédente tournée, ou le flûtiste Bailo Baa déjà présent sur le troisième disque de Richard Bona, Munia : The Tale. En invitant en studio des musiciens rencontrés sur scène, aux quatre coins du monde, Richard Bona raconte aussi son propre parcours : celle d’un African cow boy, nourri au sein prolifique de ses multiples expériences musicales. Ce voyage bluesy se termine au Cameroun avec Camer Secrets, un morceau qui nous rappelle qu’il faudra écouter et réécouter sa musique, pour tenter de percer les mystères de Monsieur Bona.

RFI

permalink

avril 21, 2010

Arts The Beatdoctor – Transitions

https://i0.wp.com/image.blog.livedoor.jp/urbanmedium/imgs/f/1/f1793b4d.jpg

Note :

http://www.artsthebeatdoctor.com

http://www.myspace.com/artsthebeatdoctor

Sortie : 2007

Style : Abstract Hip Hop , Rap Fusion , Electro Jazz

Tracklist :

01. Blending Quality (3:56)
02. The Anthem ft. Pete Philly (3:04)
03. Laughs, Drinks, Jokes, Tricks (2:57)
04. Revolve ft. Esther (5:29)
05. Crazy Times ft. Skiggy Rapz (4:15)
06. Split Personality Part I ft. Sense (5:54)
07. All Of Us ft. Pete Philly (3:44)
08. Fragments (3:54)
09. Decreasing Daylight (3:38.)
10. Transitions ft. The Proov (4:32)
11. Irreversible (3:42)
12. Remember (4:57)
13. Reprise (2:21)
14. Mellow Drama (4:32)
15. The Zone ft. Pete Philly (5:58.)

00000000000000DOWNLOAD

Apres un premier EP bien accueilli en 2006 le producteur Hollandais Arts the Beatdoctor se lance dans un long format à la mesure de son inspiration. Trois ans de travail passés à revisiter sa discothèque à la recherche des samples les plus à même de traduire en musique ses sentiments les plus profonds. Mélancolique à souhait les compositions de Arts sont souvent de brillantes œuvres où alternent moments de tensions et passages plus zen. Son hip-hop instrumental lui a souvent valu des comparaisons avec DJ Shadow, DJ Krush ou RJD2. Pour les quelques passages rappés le beatdoctor a fait appel à des MC’s proches de sa vision du rap comme Pete Philly, Skiggy Rapz et The Proov.

permalink

avril 21, 2010

The Soultwisters – Soup Is Hot

https://i0.wp.com/www.majortown.com/uploads/disk/0x/699.jpg

Note :

http://www.myspace.com/thesoultwisters

Sortie : 2009

Style : Soul Funk Jazz Instrumental

Tracklist :

1. Soulpudding
2. The Floor

3. Soup Is Hot

4. Clyde

5. Tequila Afternoon

6. Blue Dream

7. Speader

8. Waltz For King

9. Baker´s Song

00000000000000DOWNLOAD

The Soultwisters are a four piece instrumental boogaloo band out of Finland, playing a groovy mix of soul, funk, blues and jazzy flavoured party music that can be danced to. The group is lead by an incredible sax player Panu ”Saxman” Syrjanen, Luumu Kaikkonen on guitars, Mikko Vuorela on bass and Leevi Leppanen on drums and percussion. The musicians of The Soultwisters are all well known in the Finnish music scene as both live and studio players. The Soultwisters started playing live together in 2005 in the Helsinki club scene.

permalink

avril 21, 2010

Ralph Towner & Paolo Fresu – Chiaroscuro

https://i0.wp.com/joinmovie.org/wp-content/uploads/2009/11/00109a71_medium.jpeg

Note :

http://www.ralphtowner.com

http://www.paolofresu.it

Sortie : 2009

Style : Jazz

Tracklist :

01 – Wistful Thinking (Ralph Towner) 04:19
02 – Punta Giara (Ralph Towner) 06:21
03 – Chiaroscuro (Ralph Towner) 06:31
04 – Sacred Place (Ralph Towner) 04:13
05 – Blue In Green (Miles Davis) 05:45
06 – Doubled Up (Ralph Towner) 04:56
07 – Zephyr (Ralph Towner) 07:29
08 – Sacred Place (reprise) (Ralph Towner) 01:59
09 – Two Miniatures (Ralph Towner, Paolo Fresu) 02:38
10 – Postlude (Ralph Towner, Paolo Fresu) 02:31

00000000000000DOWNLOAD

Ralph Towner est né en 1940 à Chehalis, dans l’état de Washington. Ralph Towner a grandi dans l’état de l’Oregon, élevé par des parents musiciens (sa mère était professeur de piano). Il a étudié la composition classique à l’université de l’Oregon et en sort diplômé en 1963. Il part ensuite un an en Autriche étudier la guitare classique et revient à l’université de l’Oregon étudier la composition. Il s’installe en 1968 à New York en tant que guitariste/compositeur pour y faire carrière.
En 1970 il participe à la création du groupe Oregon avec Paul McCandless, Glen Moore, and Collin Walcott. Original par l’instrumentation, le groupe se démarque aussi par son mélange de la musique traditionnelle indienne avec le jazz avant-garde, et enregistre des albums qui auront beaucoup d’influence et une certaine popularité. Les années 70 marquent aussi le début de sa collaboration avec le label ECM, chez qui il a enregistré la quasi-totalité de ses disques en tant que leader.
Ralph Towner n’utilise jamais d’amplification, utilisant seulement la guitare classique 6 cordes (nylon) et de façon très régulière une guitare 12 cordes (métal). De fait ses groupes sont constitués généralement d’un petit nombre de musiciens acoustiques, mettant l’accent sur la dynamique et l’interaction entre les musiciens plutôt que sur le volume sonore.
Il se consacre aussi beaucoup à la composition, œuvres pour orchestre principalement mais aussi sonate pour piano ou musiques de film.

Depuis qu’il est sorti diplômé du conservatoire de Cagliari en 1984, Paolo Fresu (né en 1961) a joué sur plus de 300 albums. Ses albums en leader ont obtenu de nombreuses récompenses internationales — comme par exemple en France le « Django d’or » de meilleur musicien européen en 1996. Il a collaboré avec un grand nombre de musiciens italiens et internationaux parmi lesquels Enrico Rava, Antonello Salis, Enrico Pieranunzi, Giorgio Gaslini, Gianluigi Trovesi, ,John Taylor, Kenny Wheeler, Palle Danielsson, Jon Christensen, Gerry Mulligan, David Liebman, Dave Holland, Richard Beirach, John Zorn, John Abercrombie, Helen Merril, Richard Galliano, Michel Portal, Trilok Gurtu, Jeanne Lee, Gunther Schüller, Paul McCandless, Jim Hall, Lew Soloff, Uri Caine, Gil Evans, Toots Thielemans… Il est par ailleurs régulièrement invité comme soliste par de grandes formations comme le Grande Orchestra Italiana, l’ONJ, le NDR Big Band et l’Instabile Orchestra.

permalink

avril 21, 2010

DEZORDR SESSION 004

https://i0.wp.com/wwww.00h13.com/dezshop/images/stories/004.jpg

Note :

http://wwww.00h13.com

Sortie : 2010

Style : Abstract Hip Hop

Tracklist :

01. SHIYUGOSHA – Le dernier roi (les crocs frêles et usés) /  Shiyugosha 
Preview du futur album « Le clan des 8 oublis » 
02. L.E.G – What you see in these landscapes /  L.E.G
03. LE PARASITE – Borderliner /  Le Parasite
04. AUDIOCLOCKERS feat SPECSONE – Stereo / Audioclockers Specsone
Extrait de l’album d’ »Audioclockers » disponible sur http://www.dezordr.com
05. K2C – Clando (Mississipi RMX by Stekri) /  K2C Stekri
06. 10SHUN – Tunnel Rat /  10Shun
07. MR.TEDDYBEAR – La nuit la plus longue /  mr.teddybear
Extrait de l’album « Huis-clos », sortie Avril 2010 – http://www.dezordr.com
08. ANTONYMES – In the jar of shadows /  Antonymes
09. OP9 – A. /  Op9
10. JAMES PHONEY & JAMES REINDEER – Mothers Calls of Tea / James Phoney & James Reindeer
11. JIBE & FANETTE – L’ombre et la lumière /  Jibé
12. D’INCISE feat MR CONNARD – Cartographie des steppes / D’incise Mr Connard
13. TOR & SUFJAN STEVENS – Star of wonder / None shall pass (feat Aesop Rock) / Tor & Sufjan Stevens
Extract from » Illinoize » remix tape, available in free download here http://www.illinoize.biz
14. ABOMINATION ONER a.k.a PROGNATHOUS SKULL – Sultan thème / Abomination Oner a.k.a Prognathous Skull
00000000000000DOWNLOAD

Tout d’abord nous tenons à remercier les médias indépendants et toutes les personnes qui nous supportent depuis le commencement de l’aventure; les artistes qui on bien voulu contribuer à nos projets, tous les gens qui relayent le son du Dezordr et qui nous aident à sortir un peu de l’anonymat.

Nous continuons bien sûr les compilations en téléchargement libre, venez découvrir la « SESSION 004 » et n’hésitez pas à faire connaitre autour de vous tous ces artistes de l’ombre…merci à eux…

 

>>DOWNLOAD SESSION 004 <<

Tout d’abord nous tenons à remercier les médias indépendants et toutes les personnes qui nous supportent depuis le
commencement de l’aventure; les artistes qui on bien voulu contribuer à nos projets, tous les gens qui relayent le son du
Dezordr et qui nous aident à sortir un peu de l’anonymat.


Merci à Mowno, Longueurs d’onde, BBoykonsian, Jahzz.over-blog.com, Hiphopsession, Chroniques-electronique, Frontline,
Internationalhiphop, Polychromic, 1,2 Ground, Starwax, entre autres…


A venir courant Avril 2010 le premier album solo de mr.teddybear (ex-Psykick Lyrikah).
Toujours disponible sur http://www.dezordr.com, le premier album du duo Audioclockers featuring Artoo, Perseph’one, Babel Fishh, Specsone, Lo,
Turtle Handz, K2C, Aamir of Escape Artist, Silas Blak


Une bonne écoute à toutes et tous !


– – –


First of all, we want to thank all independent media and everybody who support us from the beginning; artists who contribute to our project and
people who relieve Dezordr sound and help us to leave confidentiality.
Thanks to Mowno, Longueurs d’ondes, Bboykonsian, jahzz.over-blog.com, Hiphopsession, chroniques-éléctroniques, Frontline,
Internationalhiphop, Polychromic, 1,2 Ground, Starwax, and many others…


In April 2010, the first solo album of mr.teddybear (ex-Psykick Lyrikah) will be out.
Always available on http://www.dezordr.com, the first album Audioclockers.featuring Artoo, Perseph’one, Babel Fishh, Specsone, Lo, Turtle Handz, K2C, Aamir of Escape Artist, Silas Blak…


Have a good listening !

 


Draw: mr.teddybear
Artwork: http://www.cyrilz.com

permalink

avril 21, 2010

Thirdiq – Who May Find Love In The Imaginary Axis

https://i0.wp.com/c1.ac-images.myspacecdn.com/images02/32/l_dd073ce6c89e4f43930d8fa921434050.jpg

Note :

http://www.myspace.com/thirdiq

Sortie : 2009

Style : Nu-Jazz , Electro ,  Downtempo , Jazz , Hip Hop

Tracklist :

01. Breathe
02. To Zion (feat. Maru)
03. Lovers Fiction (feat. Yu Sakai)
04. Beyond The Fields (Interlude)
05. 220 Cures
06. A Kind Of Nocturne With Shingo Suzuki
07. Yellow
08. All Things In The Universe (feat. Hanah)
09. Mood
10. 284 Cures
11. Amaretto

00000000000000DOWNLOAD.png

Après « Monologue », le guitariste/producteur Yukihiro Atsumi, plus connu sous le nom de Thirdiq, revient avec un nouvel album « Who may find love in the imaginary axis » (dans les bacs depuis le 16 septembre) un opus où se mélange jazz, soul, hip hop avec beaucoup de subtilité…. Retour sur quelques tracks.

Letters – The them of the film « love in the imaginary axis »
Quoi de mieux pour conclure un album que de finir sur un morceau tel que celui-ci. « Letters » est une composition de 12 minutes à mi-chemin entre l’interlude et l’improvisation. Page se tourne, stylo écrit, son crépite, voix susurre… Le tout sur un musique douce où se mélange flûte, guitare, bruitages électroniques.

« To Zion » feat Maru
Reprendre un morceau considéré comme un classique par beaucoup est souvent un raté. S’attaquer à du Lauryn Hill n’est pas une tâche facile tant la voix de l’artiste est puissante. Mais sur cette reprise de « To Zion », Thirdiq a su trouver une adaptation « jazzy » qui pourrait redonner une seconde vie à ce track. La voix suave de Maru pourrait presque faire oublier la chanteuse des Fugees surtout au début du morceau. En même temps, depuis son Unplugged, l’artiste est un peu passée de l’autre côté…

« Yellow »
S’il fallait retenir un morceau, ce serait celui-ci. « Yellow » est un titre catchy très groovy. La combinaison guitare-basse-flûte est plus qu’entraînante. Sur les 50 premières secondes les instruments s’enchaînent avec beaucoup de subtilité s’en se cannibaliser les uns les autres.

« All The Things of the Univers » feat hanah
« All The Things of the Univers » transporte. L’association guitare-voix sublime le morceau et Hanah rappellerait presque Amel Larrieux.

permalink

avril 21, 2010

Brain Damage featuring Black Sifichi – Burning Before Sunset

https://i0.wp.com/www.le-fil.com/IMG/jpg/BRAIN_DAMAGE_BBS_-_couv_www.jpg

Note :

http://www.myspace.com/braindamagedub

http://www.blacksifichi.com

http://www.myspace.com/sifichi

Sortie : 2010

Style : Electro Dub , Dark Electro

Tracklist :

1 : There is a wind
2 : Ignore
3 : Only lost in the sound
4 : Smoke in our minds
5 : Bull’s ass
6 : Don’t ask me why
7 : Possibility of love
8 : Plain white butterfly
9 : The tower to eternity
10 : My legs, my arms, my mind & my brain
11 : Invisible clign
12 : Hope of utopia

DOWNLOAD1.gif

REVIEW CONNECT

 

Ce cinquième opus marque le grand retour des stéphanois vers un dub ambient, chargé d’émotions sombres et mélancoliques. Pour autant, cet album – loin du dub anglo jamaïcain époque « Ashes to Ashes Dub to Dub » – prend une fois de plus à contre pied tout ce que le duo a pu proposer par le passé. Le son, basé sur une nonchalante rythmique dub devient l’armature d’un ensemble brut et indivisible, emprunt d’une énergie sourde et lancinante. Preuve en est, «Ignore», où synthés, bruits d’eau et autres grincements se mêlent puis se confondent pour former une boucle hypnotique et progressive, ou «Only lost in the sound» véritable descente dans des abîmes blafardes et mystiques. Chaque titre révèle un pouvoir émotionnel inaltérable («Plain White Butterfly»), racontant des histoires singulières qui convergent en cet endroit béni vers lequel seule la musique est capable de conduire : les tripes et le coeur. Côté invités, le poète Black Siffichi devient l’ultime protagoniste du groupe. Si bien que ce cinquième album constitue sans nul doute une synthèse fondamentale de la discographie de Brain Damage.

by Jarring Effects – Nuke Magazine #12

avril 21, 2010

Rigmor Gustafsson – Alone With You

https://i1.wp.com/img.noiset.com/images/album/rigmor-gustafsson-alone-with-you-download-4667.jpeg

Note :

http://www.rigmorgustafsson.com

http://www.myspace.com/rigmorgustafsson

Sortie : 2007

Style : Jazz

Tracklist :

01.Rigmor Gustafsson – In My World
02.Voodo Skills
03.Still
04.Special Effects
05.Joy To Me
06.You Don’t Have To Worry
07.Will Our Love Be There
08.Nothing’s Better Than Love
09.Medan Du Vantar
10.Don’t Do It In Here
11.It’s All There
12.On Higher Ground
13.Alone With You

000000 DOWNLOAD

 

Not every singer who is relevant to vocal jazz is a rigid purist who completely rejects the influence of R&B, pop, and folk. There are some jazz-friendly singers who stray outside of jazz, which is what Swedish singer/songwriter Rigmor Gustafsson often does on Alone with You. Parts of this CD offer straight-ahead post-bop, while other parts are more pop-minded and/or R&B-ish and draw on influences ranging from Joni Mitchell and Laura Nyro to Stevie Wonder. And the good news is that whether Alone with You veers in a post-bop direction or more of a pop/R&B direction, this is one of Gustafsson’s more consistent albums. Some of Gustafsson’s releases have a reputation for being uneven, but this 2007 recording does a better job of staying on track creatively — and that may have to do with the fact that it is a very hands-on project for her. Every melody on Alone with You was composed by Gustafsson herself, ranging from the straight-ahead post-bop of « On Higher Ground » to the jazzy pop/R&B of « Special Effects » and « Voodoo Skills » to the folkish moves of « Medan du Väntar » (which is the only Swedish-language offering on an album that is performed primary in English). Gustafsson didn’t write all of the lyrics; five of the 13 tracks use the talents of other lyricists, including Swedish jazz singer Lina Nyberg on « Special Effects. » But Gustafsson wrote most of the lyrics, and she definitely wrote all of the melodies on a solid effort that isn’t recommended to jazz purists but is among the more memorable discs in her catalog. ~ Alex Henderson

Composer: Rigmor Gustafsson.

Personnel: Rigmor Gustafsson (vocals, background vocals); Max Schultz (guitar); Jonas Ostholm (piano, organ); Lars Danielsson (acoustic bass); Eric Harland (drums, percussion).JazzTimes (pp.72-73) – « [I]t is the closing title track, a dreamy dissection of an ideal romantic evening that turns out to be pure fantasy, that best exemplifies the strength of Gustafsson’s writing, and performing, skills. »

permalink

avril 21, 2010

Sergent Garcia – Viva El Sargento

https://i2.wp.com/esp4.com/wp-content/uploads/2008/11/sargento-garcia-viva-el-sargento2.gif

Note :

http://www.sergentgarcia.com

http://www.myspace.com/sgtogarcia

Sortie : 1997

Style : Raggamuffin , Salsa , Latino

Tracklist :

01 Canto Mi General
02 Oye Mi Bomba
03 Mamaye
04 Mojemonos
05 Medecine Man
06 Hoy Me Voy
07 Nueve Vidas
08 Camino De La Vida
09 Salsamania
10 Amor Pa’ Mi
11 Sangre Negra
12 El Son Del Mojito 

000000-DOWNLOAD.PNG

Je commence naturellement dans l’ordre chronologique avec cet album publié initialement sur le label Crash disque en 1997.
Dans une interview du Sergent, il racontais que pendant une pause du groupe Ludwig von 88 dont il étais le guitariste, il s’amusait a mixer du reggae et de la Salsa. tout seul, chez lui. Parallèlement, Nobru s’échappait aussi des Ludwig pour participer a des sound system, notamment avec le « Bawawa Son ».
Et puis pour la fête de la musique il a est parti mixer et toaster dans l’émission radio d’un pote. La sauce prend si bien que le mec passe le mix plusieurs fois a l’antenne. Le style Sergent Garcia est né! Une sauce avec des bouts de reggae, de raggamuffin et de salsa dedans : la Salsamuffin.

Aprés un premier titre sur une compile, il sort ce premier CD. Pour ceux qui ont découvert le Sargento par ses albums suivants, la sonorité de se premier album est un peut déroutante : beaucoup plus électronique là ou les album suivants sont organiques : les cuivres sont samplés, la batterie électronique sonne assez rétro. Ca sonne en fait comme une très très bonne démo.

Sur ce disque, l’homme au machine, qui signe quelques compos, c’est Jean-Michel Rossignol alias Junior Cony alias Jean-Mi aillant déjà joué avec Nobru dans les Ludwig, mais aussi chez les Bérurier Noirs pour leur régler Dédé, leur boite a rythmes. Il sort ces jours-ci un nouveau disque de dub. les précédant étaient trés bons. je conseil vivement Peacemonger.
Florence Duquesne signe les paroles de Camino de la Vida et Sangre Negra. Elle apparais sous le pseudo La Capitana sur Un Poquito Quema’o, et sous le pseudo la grande Titi avec les Bérus. De vilaines gens rappellent qu’ils ont sortis ensembles, un peut avant l’aventure Sergent Garcia, un 45t de rap sous le nom Titi & Nobru. La pochette est un poéme!

C’est aprés ce disque que le sergent a réunis ses premier musiciens : los Locos del Bario. aprés avoir revisité les titres du premier cd sur scene, ils sont signés par Labels, un label de Virgin. L’album suivant contient pratiquement tous les titres de ce premier album ré-interpretes et réarrangés pour les musiciens. ce qui fait dire au Sergent Garcia, « [¡Viva el Sargento!] c’est comme si c’était un album de remixes mais fait avant ».

permalink