Archive for avril 29th, 2010

avril 29, 2010

Recoil – SubHuman

https://i1.wp.com/culture.froggytest.com/modules/xoopsgallery/cache/albums/albup40/Recoil.jpg

Note :

http://www.recoil.co.uk

http://www.myspace.com/recoil

Origine du Groupe : United Kingdom

Style : Alternative Fusion , Blues , Electro , Anbient , Trip Hop , Experimental

Sortie : 2007

Tracklist :

01. Prey
02. Allelujah
03. 5000 Years
04. The Killing Ground
05. Intruders
06. 99 To Life
07. Backslide

00000000000000DOWNLOAD

Insaisissable Alan Wilder. Homme de l’ombre dans Depeche Mode pendant plus de 10 ans, l’anglais ne s’est pour autant pas plus dévoilé par le biais de son projet solo Recoil.
Petit rappel des faits : Hydrology Plus 1+2, son premier album, marquait en 1988 l’émancipation d’un compositeur visiblement doué mais frustré : rattaché malgré lui au monstre mainstream, Wilder inséra à l’époque des samples de Depeche Mode au sein de ses longues pièces instrumentales.
Cela le desservit, les samples amputant une part de la personnalité à des compositions pourtant réellement originales.
D’ailleurs, son premier morceau, « Grain », justement exempt de fantômes modiens, reste encore aujourd’hui un modèle en matière d’expérimentations mélodiques. Seul au piano, accompagné de quelques sons ambiant, Wilder triture une seule et même mélodie désespérée pendant plus de 7 minutes… Unique, angoissant, à l’image du reste de l’album.
En 1992 sort Bloodline, deuxième effort solo de Wilder ; le projet semble alors plus concret, plus identifiable et surtout plus abordable.
L’anglais s’accompagne désormais de chanteurs masculin et féminin qui posent leurs voix sur des compositions toujours ultra machiniques et malsaines : le résultat reste intéressant car ambitieux, mais il faut reconnaître qu’aujourd’hui certains sons ont mal vieilli… Et en électronique, cela ne pardonne pas ! Certainement une étape nécessaire pour son créateur, mais dispensable pour les auditeurs.
La suite est mieux connue : en 1995, Alan Wilder, fatigué par Depeche Mode, jette l’éponge pour mieux se consacrer à Recoil.
Et c’est là que les choses sérieuses commencent : en 1997 puis en 2000 sortent deux albums références d’électronique-ambiant, d’abord Unsound Methods puis Liquid.
L’un comme l’autre brillent par leur climat moite, des ambiances torturées et épiques ; certaines marques jazzy et bluesy apparaissent puis se confirment, et surtout, les sons sont proprement magnifiques.
Recoil devient alors un projet insondable, tiraillé entre des racines roots et des aspirations carrément expérimentales ; une sorte de B.O. pour films imaginaires (on pourrait dire thriller SF pour Unsound Methods, chronique urbaine glauque pour Liquid).
Après ces deux coups de maître, Alan Wilder a visiblement eu envie de prendre du recul (l’homme parlait même un temps d’arrêter la musique) : pas moins de 7 ans d’attente avant la parution de ce fameux subHuman tant attendu… Sans que l’on sache rien de la vie du bonhomme entre temps, bien entendu.
Et ce n’est pas ce nouveau disque qui éclairera notre lanterne : il fallait s’y attendre, en 7 ans de temps, Recoil allait forcément évoluer.
Ainsi, sans trop de surprises, subHuman pousse l’expérimentation encore plus loin (on aimerait en dire autant pour tous les artistes !) : entraînée par la voix rocailleuse de Joe Richardson, sa guitare électrique et son harmonica tout droit sortis du Mississipi des fifties, la musique de Recoil, toujours électronique, se mystifie sous nos yeux en blues homérique, parasité de bruits industriels et de cordes synthétiques.
Mais ce qui marque aussi subHuman, c’est ce groove ultra puissant qui domine toutes les compositions, « Intruders », « 99 To Life » et « Backslider » en tête. Le batteur Richard Lamm, présent sur tout l’album (et compagnon de route de Joe Richardson), insuffle une force peu commune aux compositions sinueuses de Wilder, qui trouvent là une résonance toute particulière. Après l’écoute de ce dernier opus, on ne garde pas en tête l’idée d’une musique électronique complexe, mais plutôt celle d’un nouveau blues, donc, à la fois industriel et profondément chaud.
SubHuman est une nouvelle pierre apportée à un édifice toujours plus complexe, une merveille d’innovation, un bonheur pour tous les amateurs d’expérimentations sonores. A écouter de toute urgence, avant qu’il ne tombe dans l’oubli de cet été 2007 !

par Jekyll

permalink

Publicités
avril 29, 2010

Obsidian Blue – Soul Conditioning

https://i1.wp.com/bandcamp.com/files/36/67/3667990703-1.jpg

Note :

http://obsidianblue.com

Origine du Groupe : North America

Style : Abstract Hip Hop

Sortie : 2003

Tracklist :
1 – Soul Introduction
2 – Exhibition – coProd. By Kneegrow
3 – Desert Sands
4 – Condescension
5 – Too Strong
6 – Why?
7 – Miles Ahead
8 – Breath Of Life
9 – Stratosphere
10 – The Cycle
11 – Twilight
12 – Oscar & John
13 – Crosswords – Perf By Eye+Eye
14 – Whatever You Say Rmx – Perf By Little Brother
15 – 4th Departure (Away From Here)

00000000000000DOWNLOAD

I can distinctly remember the music of my youth, well, back to about 5 years of age. Grover Washington Jr., Phil Collins, The Police, Hall and Oats, Bobby Womack, and Bill Withers flooded my parents’ car when I was smaller. It soon transitioned to The Caravans, James Cleveland, and The Mighty Clouds of Joy, but it all sounded great to me. Then one day, I hear A Tribe Called Quest’s “The Jazz.” Then everything changed….. (MORE)

by Obsidian Blue

avril 29, 2010

HumanIDub – HumanIDub

https://babylonburnradi0.files.wordpress.com/2010/04/humanidub.jpg?w=300

Note :

http://www.myspace.com/humanidub

Origine du Groupe : Argentina

Style : Dub , Reggae Roots

Sortie : 2007

Tracklist :

Camino al Valle Dub (en Vivo)
Human Rights
Inspiracion
Human Rights Dub (en Vivo)
Hard Dub
Rockers
Hard Dub, Horse Dub, Inspiración Dub, Sol Rítmico Dub, Rockers Dub (Fragmentos en Vivo en La De Dios)

00000000000000DOWNLOAD

HUMANIDUB es un combo de excelentes músicos dedicados al DUB. Después de integrar distintos proyectos como Dancing Mood, Sin Semilla, Resistencia Suburbana, Alika, Spiritual Reggae Band y Smocking Flamingo entre otras, se juntan en el 2006 con el fin de rendir culto al Dubwise, genero de origen Jamaiquino, variante remix del reggae con pocas voces y muchos efectos, influenciados por maestros del genero como Lee Scratch Perry, King Tubby, Mad Professor y Skatalites.
HumanIDub crea en vivo, a través de la improvisación y grooves propios, una nube sonora de delays, ecos, reverbs y diversos efectos, sobre potentes drum & bass. A esto se suman proyecciones de imágenes, logrando transmitir un mensaje sin necesidad de letras ni estribillos, llevando a sus oyentes a la espiritualidad, la naturaleza y el éxtasis….
Los integrantes son: Walter “araña” Arricau -Batería – Gustavo Estévez-Bajo- Guillermo Zarate-Percusión- Cuchu Duarte-Nyahbinghi- Sebastian Heman I Dub-Melodica- Juan Pedro Oholeguy-Teclas- Damian « OsO » Rocha-Guitarra- Ricardo Panizza-Guitarra-

permalink

avril 29, 2010

DJ DemonAngel – World R (04/2010)

https://i2.wp.com/assets3.podomatic.com/mymedia/thumb/1294658/460%3E_2881416.jpg

Tracklist :

01 – The Black Box Revelation – Love In Your Head
http://bbpiratesradio.over-blog.com/article-the-black-box-revelation-set-your-heard-on-fire-48034416.html

02 – The Q4 – Demagogues
http://bbpiratesradio.over-blog.com/article-the-q4-sound-surroundings-47992188.html

03 – OKI – Shamanic Dub
http://bbpiratesradio.over-blog.com/article-oki-dub-ainu-deluxe-46284638.html

04 – 08001 – Ketama
http://bbpiratesradio.over-blog.com/article-08001-voragine-37988343.html

05 – Sargento Garcia – Mamaye
http://bbpiratesradio.over-blog.com/article-sergent-garcia-viva-el-sargento-48193156.html

06 – Lofofora – Subliminable
http://bbpiratesradio.over-blog.com/article-lofofora-lofofora-47862788.html

07 – Erykah Badu – 20 Feet Tall
http://bbpiratesradio.over-blog.com/article-erykah-badu-new-amerykah-part-two-return-of-the-ankh-47595460.html

08 – Christian Scott – An Unending Repentance
http://bbpiratesradio.over-blog.com/article-christian-scott-yesterday-you-said-tomorrow-46201309.html

09 – Oktawia Kawecka – Leave My Sorrow Behind
http://bbpiratesradio.over-blog.com/article-oktawia-kawecka-oktawia-47753496.html

10 – Horace Andy – You Are My Angels
http://bbpiratesradio.over-blog.com/article-horace-andy-1970-1976-feel-good-all-over-48772831.html

11 – Markey Funk – Leap Forward
http://bbpiratesradio.over-blog.com/article-markey-funk-forgot-the-word-46804343.html

12 – Dub Incorporation – i’n’i soldier
http://bbpiratesradio.over-blog.com/article-dub-incorporation-diversite-47097667.html

13 – Bill Laswell & Sussan Deyhim – Gereyley
http://bbpiratesradio.over-blog.com/article-bill-laswell-sussan-deyhim-shy-angels-48096263.html

14 – Brain Damage featuring Black Sifichi – Possibility Of Love
http://bbpiratesradio.over-blog.com/article-brain-damage-featuring-black-sifichi-burning-before-sunset-48180778.html

15 – Clelia Vega – Silent Revolution
http://bbpiratesradio.over-blog.com/article-clelia-vega-silent-revolution-48099100.html

16 – Gonjasufi – Ageing
http://bbpiratesradio.over-blog.com/article-gonjasufi-a-sufi-and-a-killer-48035624.html

17 – Sonya Spence – Peace And Unity
http://bbpiratesradio.over-blog.com/article-sonya-spence-in-the-dark-48161445.html

18 – Nujabes – Highs 2 Lows
http://bbpiratesradio.over-blog.com/article-nujabes-metaphorical-music-47669953.html

TIME FOR EVOLUTION NOW !
PEACE !

 

[PLAY]
avril 29, 2010

Moremoney – Tricky

https://i2.wp.com/assets2.lookatme.ru/1266332024/assets/article_image-image/7b/08/689129/article_image-image-article.jpg

Note : ++

http://www.myspace.com/moremoneyband

http://moremoney-band.livejournal.com

Origine du Groupe : москва
Fédération de Russie

Style : Electro , Trip Hop , Alternative , Experimental

Sortie : 2010

Tracklist :

01. Glow
02. Ah
03. Ah
04. Ah
05. Ah
06. Scar On
07. Hate
08. All Those People
09. Elizabeth
10. Fatttyy
11. Pilot
12. We Are Going
13. Waffle

00000000000000DOWNLOAD

The band was formed in moscow in 2007, by two pretty minded young people. to work together they made up one strict rule: one should never do things that irritate the other one. thus, they write their texts and music together in atmosphere of enourmous mutual understanding. their first song ‘we’re going’ was recorded in 2006 on a radio-station, when the station-master’d left. so thiefly and elusively it goes.
To be honest we do have some things we would really want you to know, but who on earth reads this profile information anyway, huh? guess nobody. i wouldn’t. enjoy.

from : http://www.myspace.com/moremoneyband

avril 29, 2010

Screenatorium – Takeoff For Naïve

https://i0.wp.com/www.screenatorium.com/wp-content/uploads/2010/03/takeoff_mini1.jpg

Note :

http://www.screenatorium.com

http://www.myspace.com/screenatorium

Sortie : 2009

Style : Trip Hop , Electro , Alternative

(cc)

Tracklist :

01.Takeoff For Naïve (4:17)
02.Vertigo Pistols (ft. Miscellaneous) (3:52)
03.Diagnosis (3:16)
04.Origins (ft. Lquiet) (3:18)
05.Monochrome (ft. Phole) (5:24)
06.Ease The Fall (ft. Wasaru) (4:43)
07.Hurricanes Have Women Names (ft Lquiet) (3:49)
08.Nonday (ft Degiheugi & Lquiet) (4:06)
09.Les Echappées De L’Eternité (3:49)
10.Oh Mellow (3:46)
11.Lips On Slow Motion (4:24)
12.Invisible (ft. All India Radio (3:52)
13.(Bonus Track) – Anyone Else But You (the moldy peaches cover) (3:52)

00000000000000DOWNLOAD

Mesdames et messieurs, amis, camarades, le dernier Screenatorium est sorti. Après un EP made in No Color épatant, Djeh et son projet libre reviennent vous en mettre plein les oreilles. Et attention, la barre est placée très très haut. Après le LP vraiment impressionant que fut Audimat et la très réussie collaboration Soundtrack Of My Day, Takeoff For Naïve vient placer Screenatorium comme une étoile montante du Trip Hop libre français… et pourquoi pas internationnal ? La formation a su développer une atmopshère que l’on retrouve pleinement dans ce nouvel EP : une nostalgie bien à elle dans laquelle on s’abime sans même y penser. Cette musique est juste fascinante. Et là où d’autres deviennent lassant après plusieurs écoute, Takeoff For Naïve se bonifie avec le temps ! On y retrouve plus de featuring que lors du dernier album. Des MC de grand talent (Lquiet, Miscellaneous) des compositeurs et formations de renom (DegiHeugi, Wasaru, Phole, All India Radio). Bref, Screenatorium a mis le paquet. Et c’est réussi. Nul doute que Djeh et sa formation viendront se placer en outsider du trip hop au cours des prochaines années. Cet album est sublime. Ecoutez-le et téléchargez le, parce qu’en plus, il est gratuit.

par Frozen)dream

permalink

avril 29, 2010

El Michels Affair – Sounding Out The City

https://i1.wp.com/ecx.images-amazon.com/images/I/41gFWjh8oTL._SL500_AA280_.jpg

Note : +

http://www.truthandsoulrecords.com

http://www.myspace.com/truthandsoulrecords

Sortie : 2005

Style : Soul , Funk , Instrumental

Tracklist :

01. Detroit Twice
02. Musings Myself
03. Too Late To Turn Back
04. El Pueblo Unido
05. Behind The Blue Curtain
06. Ocho Rios
07. Yennicita
08. Creation
09. This Song’s For You
10. Slide Show
11. Hung Up On My Baby

00000000000000DOWNLOAD

As the work of DJ Spooky and other turntablists indicates, there’s a seemingly limitless supply of rare and obscure deep funk grooves out there. However, attempts to replicate the sound have mostly been botched by inappropriate use of « updated » instruments and technology, creating a mutant half-breed that never quite works. Not so with the debut album by Brooklyn’s el Michels Affair. Led by organist/drummer Leon Michels, this instrumental group has created a near-perfect simulacrum of late-’60s/early-’70s deep funk, jazz-funk, and soul-jazz, right down to the dub-like lo-fi quality of the sound, as if it were recorded quickly in a cheap studio. If that were all Sounding out the City was, however, it would be an impressive technical achievement but not a particularly interesting album. As it happens, however, Michels and crew have created an album that has as much melodic content (check out the simply gorgeous ballad « Behind the Blue Curtains ») and soul as any of the albums it’s an homage to. Leading off with the group’s prized 2002 debut single « Detroit Twice, » Sounding out the City is a canny blend of hard funk and gentler tunes like the Latin-influenced « This Song’s for You. » All 11 songs (ending with an excellent cover of Isaac Hayes’ « Hung Up on My Baby ») are between two and four minutes long, which avoids the unfortunate tendency some similar bands have to run a good groove into the ground through static repetition. That’s what the repeat button is for, folks, and it should get quite a workout on this hugely enjoyable album.

~ Stewart Mason

permalink

avril 29, 2010

Nocow – Koona EP

https://i1.wp.com/electronicalabel.ru/wp-content/uploads/2010/03/e22_nocow_-_koona_ep.jpg

Note :

http://www.myspace.com/nocow

http://electronicalabel.ru/2010/03/15/e22-nocow-koona-ep

Sortie : 2010

Style : Downtempo , Electro , Ambient Electronica

http://deepgoa.files.wordpress.com/2009/01/80x151.png?w=640

Tracklist :

01. Koona pt.1
02. Pier 19
03. Aloofness
04. Home
05. Koona pt.2
06. Clea
07. Work Wonders
08. S.M.

00000000000000DOWNLOAD

Alexey Nikitin aka Nocow – electronic musician from St.-Petersburg. It is difficult to classify his music as a particular style, because he stay-on-a-way of experiment, never knowing where his music will take him next. It gives a notion about state of his mind and, sometimes, it falls you in pleasant thoughts. The artist’s first EP was released at the beginning of 2008 by “DedPop” internet label. At the same time he started to work as participant of “Wax Paper Cup”.

permalink

avril 29, 2010

Soulpersona – Soulacoaster

https://i2.wp.com/vulive.co.uk/content/wp-content/uploads/2010/01/soulacoaster_cover.jpg

Note :

http://www.myspace.com/soulpersonamusic

Sortie : 2009

Style : Soul , Nu Jazz , Funk

Tracklist :

01. Flying Easy feat Deborah Jordan           04:14
02. Candy Wrapper feat Princess Freesia          06:05

03. Don’t Go feat Darien            04:38
04. Get My Shit Together feat Juliette Ashby           04:52
05. Walk On Through feat Princess Freesia            04:49
06. So Natural feat Kia Bennett               05:15
07. Alright feat Replife & Princess Freesia          06:31
08. In Your Eyes feat Sibel Thrasher            06:09
09. Perfect Life feat Princess Freesia           05:21
10. Can’t Hide feat Darien                05:06
11. Loungin’ feat Replife             04:33
12. Freesia’s Late Night Fantasy feat Princess Freesia       06:29
13. Weightless feat Deborah Jordan          05:28
14. Lifetime feat Kia Bennett            04:36
15. Imagine feat Sibel Thrasher            04:12

00000000000000DOWNLOAD

Bonjour Mes Amis , je crois bien que je tiens encore un album génial !! Son titre est  » Soulacoaster  » et il est l’oeuvre de Soulpersona aka Soul P ! Alors je vous vois venir : c’est qui ce gars-là ??? Ce dénommé Soulpersona est une sacrée surprise qui nous vient d’Angleterre et plus précisément de Londres ! Ce garçon qui est musicien & producteur , est Gallois et est né à Cardiff . Il se fait tout d’abord connaitre pour sa faculté à dégoter du rare groove de très bonne qualité dans les bons bacs londoniens et surtout pour son oreille musicale . Ensuite s’essayant à la production , des gens comme Oliver Cheatham ( dont il a été un assistant ) & Jocelyn Brown font appel à lui . Il produit des sons pour certains des invités de son album également ( Replife , Deborah etc ..) . En plus , il lui arrive de produire des excellents tracks soulful pour des labels house ! Mais il revient pour cet album à sa passion n°1 : la soul , la funk & le rare groove , ses premiers amours pour notre bonheur à nous , croyez moi !!!!! Encensé par ses pairs : Bluey ( Incognito ) , Reel People , Patti Austin , Leon Ware , RAMP( Roy Ayers …. ) , le label Motown ne tarissent pas d’éloges sur lui ! Et le moins qu’on puisse dire , c’est que cet album , qui le reflète magnifiquement dit il , est une pure réussite ==> il n’y a pas un seul mauvais track ( lol je suis sérieux , 15 tracks parfaits ) ! A mi chemin entre du Eric Lau , du Liquid Spirits & du Incognito , du rare grooves & de la Brit Soul , cet album est so so so so groovy ! Je vais avouer mon manque de culture : je ne le connaissais pas du tout mais vous verrez , à l’écoute de son album , vous voudrez en savoir plus sur lui : Obligé !! Mélangeant subtilement la soul , la funk , le rare groove , la soulful et le hip hop cet album est un pur appel à la vraie musique ! Bref , encore une excellente surprise venue d’outre – manche ! La seule photo que j’ai trouvé de lui , c’est celle postée au début du topic , il cultive un sacré mystère ( j’espère que c’est bien lui sur la photo lol ) Bon j’en ai trouvé d’autres depuis et maintenant je suis sur de moi , il s’agit des véritables phots de l’artiste !! Il s’est accompagné pour cet opus de musiciens ( voir plus bas détail ) : écoutez la richesse musicale de cet album ! Je ne vous parle même pas de ses invités qui , exceptés Darien ( dont j’ai déjà parlé sur Juslisen et ici sur mon blog ), Deborah Jordan & Replife , les autres ne sont pas très connus ( enfin du moins chez nous ) mais sont très très talentueux ! Sur le site Digisoul ( lien ci dessous ) , vous pouvez mieux les découvrir ! Soutenez cet album et cet artiste : achetez le , c’est un investissement :)Encore un superbe album !!!!

permalink

avril 29, 2010

Ben Sharpa – B. Sharpa

Note :

http://www.myspace.com/bensharpa

Sortie : 2009

Syle : Abstract Hp Hop , Rap Fusion

Tracklist :

1 – Epoch (ft. Tebs)
2 – Calling’ it quits (we’re here)
3 – Sick’n tired (ft. Archetypes)
4 – Off The Rails
5 – Statement (ft. Konfab)
6 – Avant garde (front line)
7 – B to the E
8 – Hegemony
9 – Ken Illworth (interlude)
10 – Chech the evidence
11 – Critical mass
12 – Genocide awards
13 – Why (ft. Wordsworth)
00000000000000DOWNLOAD

Ben Sharpa ne vous est sans doute pas inconnu si vous avez suivi l’ouverture amorcée par Jarring Effects vers l’Afrique du sud depuis 3 ans. Déjà présent sur le coffret Cape Town Beats sorti en 2007 puis au travers d’un EP vinyle – The sharpaganda theory lesson # 1- ben revient tout naturellement avec son premier album à venir le 09 novembre prochain. Sur ces 12 titres, Ben aligne avec sa verve east coast, bombes sonores sur bombes sonores, s’attaquant avec panache à toutes les sonorités actuelles. sur une ligne de basse guerrière, il confirme son assise dans un style atypique entre hip hop Us et grime anglais, avec des clins d’oeils non dissimulés à Virus Syndicate ou Roots Manuva, dynamitant même le ragga à grands coups de breaks destructurés.

Tandis que Ben brouille les pistes, ses lyrics souvent teintés de revendications – « check the evidence », «Hegemony», «genocide Howards» – nous plongent en apnée dans les ghettos d’Afrique du sud. Comme à son habitude, notre MC a su également s’entourer de producteurs renommés tels que les sud-africains Sibot (Playdoe, Real Estate Agents), D-planet (Pionneer Unit) ainsi que le beatmaker anglais Milanese. Echange de bons procédés puisque ce dernier vient de sortir un ep – lockout- sur le célèbre label de Mike Paradinas -Planet µ- sur lequel ben Sharpa a posé son flow dévastateur … avec ce premier album, Ben Sharpa représente une nouvelle génération de mc qui, à cheval sur trois continents, synthétise un hip hop cosmopolite et terriblement actuel.

permalink