Junior Kelly – Red Pond

http://reggaemani.files.wordpress.com/2010/04/junior_kelly_red_pond_album.jpg
Note : +
http://www.juniorkelly.net
http://www.myspace.com/juniorkelly
Origine du Groupe : Jamaica
Style : Reggae Dancehall , Nu Roots
Sortie : 2010
Tracklist :
1. Celebrate Life
2. Nuthin’ Wrong With The World
3. My African Child
4. She’s Gone feat. Lukie D
5. Murderer
6. Waan Lef’ De Ghetto
7. Stumbling Blocks
8. How Better Ah Go Home
9. Believe In Yourself
10. Slackness
11. Real Love
12. Papa’s Song feat. Ras Shiloh
13. Too Late feat. Queen Ifrica
14. Treacherous Waters
15. One Bright Day. Celebrate Life
00000000000000DOWNLOADLink Censored  DMCA request

Junior Kelly, artiste prolifique, nous faisait languir depuis 2005, année de sortie de son dernier album Tough Life (on n’oublie pas le Live in San Fransisco de 2006 et le Greatest Hits de 2008.) Nos souhaits ont donc été exaucés avec ce nouvel opus intitulé Red Pond. Backé par le Fire House Crew, qui accompagnait Sizzla  sur sa tournée européenne 2009, Junior s’est aussi entouré de Lukie D, Ras Shiloh et l’incontournable Queen Ifrica pour trois featuring alléchant. Nous étions donc en droit d’attendre du bon son. Le jamaïcain a bien pris le temps de murir cet album, et cela ce sent au moment de l’écoute. Il nous propose 15 titres aux influences diverses, tout en gardant une harmonie qui fera incontestablement de cet album une des références de l’année 2010.

Dès le début, le ton est donné avec deux big tunes, « Celebrate Life » et « Nuthin’ Wrong With The World », qui s’inscrivent dans la lignée de ses meilleurs sons Nu Roots. L’album se déroule ensuite, enchainant parfaitement des titres dancehall comme « Murderer » et d’autres beaucoup plus roots comme « Stumbling Blocks ». Un bon tiers de l’album est consacré au thème de l’amour et c’est là que l’on retrouve le flow hip-hop de Lukie D sur « She’s Gone » et la belle Queen Ifrica sur « Too Late ». Continuant dans la même veine, Junior s’associe à Ras Shiloh pour la vibrante ballade « Papa’s Song », en hommage à son père et à sa famille. Presque aussi à l’aise que Sizzla sur les productions de George « Dusty » Miller, « Waan Lef’ The Ghetto » est un exemple du mélange entre ses influences roots pour les lyrics et dancehall pour la prod.

Dans l’ensemble Red Pond est donc un bon album Nu Roots, qui sans atteindre la qualité de Love os Nice n’en reste pas moins homogène en termes de qualité des titres, et qui en fera vibrer plus d’un ! Junior Kelly est bel et bien là et il faut toujours compter avec lui.

Par Clément Chauveau
permalink

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :