Dillinger – Cocaine

https://i0.wp.com/i256.photobucket.com/albums/hh190/jempley/00-dillinger-cocaine.jpg

Note :

http://fr.wikipedia.org/wiki/Dillinger_%28reggae%29

From Wikipedia :

Dillinger, de son vrai nom Lester Bullock, est un toaster jamaïcain  né le 25 juin 1953 à Kingston.

En 1971, il commence sa carrière comme DJ dans des sound systems (en particulier celui de Dennis Alcapone). Il est d’abord influencé par U-Roy ou Big Youth avant de trouver son propre style.

Son nom vient du célèbre gangster américain John Dillinger. Il se faisait appeler Alcapone Junior en hommage à son modèle Dennis Alcapone et c’est le célèbre producteur Lee ‘Scratch’ Perry qui
l’a rebaptisé du nom d’un autre célèbre gangster. C’est Yabby You qui remarque le premier Dillinger et lui fait enregistrer en 1974 son premier single Freshly.

L’année suivante Augustus Pablo le fait enregistrer sur Brace a Boy et Sir Coxsone produit Killer Man Jaro. C’est d’ailleurs le patron de Studio One qui produit son premier album Ready Natty
Dreadie, en 1975, sur lequel il toaste sur une sélection de rythmes rocksteady et reggae.

En 1976, son deuxième album CB 200, produit par Jo Jo Hoo Kim, contient plusieurs singles dont le fameux Cocaine In My Brain. Ce titre rencontre un gros succès en Europe. Dillinger enregistrera,
en 1979, la suite du morceau intitulée Marijuana In My Brain, qui sera numéro 1 en Hollande si bien qu’un album du même nom sort ensuite.

Dillinger travaille ensuite avec Bunny Lee qui produit les deux albums Talkin Blues, en 1977, et Top Ranking, en 1977. La même année il enregistre en Angleterre l’album Clash qu’il partage avec
Trinity. Il fait en 1979 un duo avec Johnny Clarke, un autre sur le titre Lamb’s Bread avec Sugar Minott et un autre avec Delroy Wilson.

En 1980, il tente un des premiers enregistrements de reggae électro avec Badder Than Them. En 1983, il auto-produit Join the Queue. La même année on peut écouter Funky Punk avec LSD In My Brain.
Suivent en 1984 : Blackboard Jungle, King Pharaoh et Tribal War. Après quelques années d’absence, il travaille à nouveau avec Bunny Lee dans les années 1990 sur Say No To Drugs. Dernièrement, les
fans de Dillinger ont pu apprécier un best-of sous forme du double CD Rebel With a Cause

 

 

Origine du Groupe : Jamaica

Style : Reggae Toaster , Dancehall

Sortie : 1963

Tracklist :

1  Cocaine in my brain       

2  Jah love      

3  Funkey punk          

4  Mickey Mouse crab louse      

5  I thirst          

6  Loving pauper      

7  Flat foot hustlin’

8  Crabs in my pants      

9  Marijuana in my brain

00000000000000DOWNLOAD

 

Tell a Friend

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :