Popa Chubby – Big Man, Big Guitar

https://i0.wp.com/www.blindpigrecords.com/images/covers/BP-5097.jpg

Note : ++

http://www.popachubby.com

http://www.myspace.com/popachubbyband

From Wikipedia :

Popa Chubby, de son vrai nom Ted Horowitz, est un chanteur et guitariste  de blues  et de rock  new-yorkais.

Originaire du Bronx à New York, son style agressif est influencé par Willie Dixon ainsi que Jimi Hendrix, Albert King ou encore Danny Gatton créant ainsi une synthèse Blues, Rock, Funk, Pop très
personnelle mais transpirant le blues new-yorkais. Comme Calvin Russell, il a beaucoup plus de succès en France  qu’aux États-Unis, où il n’est connu que des spécialistes, bien que la
situation ait tendance à s’inverser[réf. nécessaire]. Son nom de scène est tiré d’une expression d’argot, « pop a chubby », qui veut dire « avoir une érection », mais peut également faire référence à
son embonpoint (popa/papa joufflu). Chacun de ses albums est un concept en lui-même : un album de ballades avec des chansons comme Hallelujah, de rock-punk pur (« If the Diesel Don’t Get You Then
the Jet Fuel Will »), ou encore de blues comme « Back Door Man » où l’on sent bien la patte du « maître »[réf. nécessaire]. Perfectionniste, c’est le roi des coups de gueule.

En 2006 il entame une tournée en la commémoration de Jimi Hendrix, celui qui lui a fait découvrir le rock à la radio avec son Purple Haze. Il possède une collection de guitares dont une Fender
que le fabricant n’avait pas répertoriée[réf. nécessaire].

Il joue également de la batterie, qu’il lui arrive de pratiquer sur scène.

 

 

Origine du Groupe : North America

Style : Rock , Blues

Sortie : 2005


Tracklist :

01 Hey joe [live] – 6:13

02 Dirty lie [live] – 7:27

03 Back door man [live] – 6:49

04 I can’t see the light of day [live] – 7:10

05 If the diesel don’t get you then the jet fuel will [live] – 5:22

06 Sweet goddess of love & beer [live] – 6:14

07 Motorcycle mama [live] – 6:54

08 Somebody let the devil out [live] – 5:52

09 Hallelujah [live] – 6:53

10 Keep on the sunny side [live] – 4:07

11 Time is killing me [live] – 6:26

12 How’d a white boy get the blues? [live] – 3:10

00000000000000DOWNLOAD

Tell a Friend

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :