Clinton Fearon – Mi an’ mi guitar

https://i0.wp.com/multimedia.fnac.com/multimedia/images_produits/ZoomPE/7/6/3/3760057761367.jpg

Note :

http://www.clintonfearon.com

http://www.myspace.com/clintonfearon

    

From Wikipedia :

Clinton Fearon est un chanteur et musicien jamaïcain  de reggae, né le 13 février 1951 à Saint Andrews. Etabli à Seattle (USA) depuis 1987.

Clinton Fearon est né près de Kingston mais grandit à la campagne dans la province de Ste Catherine.

Il découvre la musique dans l’église adventiste de ce parish en Jamaïque. Il sera sur les banc de l’ecole aux cotes de Joseph Hill (Culture). A 16 ans il quitte les montagnes de Sainte Catherine
et s’installe a Kingston et crée le groupe The Brothers. Le groupe tente quelques auditions notamment chez Treasure Isle, sans succès. Mais c’est à travers ce groupe que Clinton Fearon rencontre
Errol Grandison, qui lui proposera d’être le troisième Gladiator, en 1969, pour remplacer David Webber. Il entre d’abord dans le groupe comme guitariste. Après le départ d’Errol Grandison, il
devient le bassiste et un des choristes du groupe (occasionnellement chanteur, par exemple sur Chatty Chatty Mouth, Richman Poorman, Get Ready, Let Jah Be Praised, « Can You Imagine How I Feel »,
« On The Other Side », etc.) du groupe The Gladiators de 1969 à 1987. Clinton Fearon est sans conteste l’un des piliers du groupe aux cotes de Albert Griffiths. Durant ces 18 années, il travaille
aussi en tant que session-man au Studio One de Coxsone, au Black Ark Studio de Lee Perry ou encore pour Joe Gibbs, Yabby You, Joseph Hookim et Prince Tony Robinson.

Estimant n’avoir pas assez d’espace au sein du groupe, il quitte subitement le groupe et s’établit aux États-Unis, à Seattle, suite à la tournée américaine des Gladiators de 1987, et compte
lancer sa carrière solo. Albert Griffiths aura du mal à comprendre ce geste. Clinton crée, à Seattle, The Defenders avec quelques uns des musiciens des Gladiators. Le groupe connaîtra un succès
d’estime avec le maxi Rock Your Bones en 1989. Le groupe cesse son activité en 1992.

Puis, en 1994 voit le jour le premier album de Clinton Fearon & The Boogie Brown Band (Lamar Lofton a la basse, Girt Bolo a la batterie, John Saba a la guitare et Barbara Kennedy aux
claviers) : Disturb The Devil marque véritablement le début de la carrière solo de Clinton Fearon. Il crée le label Boogie Brown Productions. Suivront les albums Mystic Whisper, What A System un
double album avec la partie dub mixée par Scientist, et une compilation de ces trois albums en 2002 Soon Come. Deux ans plus tard Give And Take prouve que l’inspiration de Clinton Fearon n’est
pas prête de s’arrêter.

Autre chapitre de sa discographie, Mi An’ Mi Guitar (2005) offre l’album acoustique que tout le monde attendait. Clinton y reprend certaines des chansons qu’il a composées à l’époque Gladiators,
comme Richman Poorman et Streets of Freedom, et d’autres inédites.

Clinton Fearon publie un nouvel opus en 2006, Visions, qui comporte, comme dans ses précédents albums, de longues et mélodiques chansons qu’il part jouer sur scène aux Etats-Unis, au Brésil et
dans toute l’Europe.

Deux ans plus tard Clinton Fearon decide de reprendre la basse et publie « Faculty of Dub ».

 

Origine du Groupe : Northe America , Jamaica

Style : Reggae Folk

Sortie : 2005

Tracklist :

1. Bless Your Heart

2. One More River

3. Don’t Turn Your Back

4. Love Is In The Air

5. Just a Dream

6. Halleluyah

7. Stop the Hate

8. Richman Poorman

9. Who Cares

10. Streets of Freedom

00000000000000DOWNLOAD

Tell a Friend

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :