Aerosmith – Honkin’On Bobo

https://i2.wp.com/www.progboard.com/graphx/covers/5450.jpg

Note :

http://www.aerosmith.com

http://www.myspace.com/aerosmith

Pour une bonne idée, c’est une bonne idée ! Aerosmith qui revisite les grands classiques du blues, ça a tout pour plaire et quand en plus c’est réalisé avec talent et sérieux, ça nous donne un
très bon album !

Le groupe reprend de grands classiques : « Road Runner » de Bo Diddly, « Broke Down Engine » de Blind Willie McTell, « Temperature » de Little Walter ou encore « I’m Ready » de Willie Dixon & Muddy
Waters.

Dans cet album, il n’y a donc qu’une chanson inédite écrite par Aerosmith : « The Grind ». C’est évidemment là où on retrouve le plus le groupe, dans la grande tradition des bijoux romantiques de
Aerosmith à mettre au rang d’un « cryin' », d’un « crazy » ou même d’un « I don’t want to miss a thing », superbe, douce et en même temps pimentée par la guitare de Joe Perry.

Les fans de blues en auront vraiment plein les oreilles; à leur façon le groupe interprète de manière magistrale le blues. Ce qui peut paraître pour un disque à vocation commercial se révèle en
fait un vrai coup de coeur, sûrement une volonté du groupe, un rêve qu’ils ont voulu accomplir de revisiter leurs références autrement que sur un bout de table lors d’une soirée entre amis.

Le mélange est des plus réussi, ça swingue, ça donne envie de bouger, les morceaux sont bien choisis, la voix éraillé de Steven Tyler excelle dans ce registre. Il montre que le blues n’est pas
réservé aux voix de chanteurs noirs : un blanc bec du rock’n roll peut très bien se révéler aussi bons qu’eux dans ce registre. On retrouve ce qui fait la grandeur du blues, des rythmes
entrainants, un piano toujours très frénétique, des cuivres, de l’harmonica, l’ambiance est réussi admirablement. Cela ne les empêche pas de donner leur touch’ à chaque morceau avec quelques
excès électriques caractéristiques du groupe.

C’est un retour aux sources, quoi de plus sécurisant après un album pas très très bon Just Push and Play que de se planquer dans un registre qui les conforte et leur fait regagner confiance.
C’est sûr que le défi à relever n’est pas énorme. Quoique …. il fallait quand même que ces reprises ne sonnent pas moins bien que leurs références pour ne pas paraître inutile. Ils ont réussi
leur pari en donnant une nouvelle couleur à tout ces morceaux blues, la couleur Aerosmith et c’est donc un album à posséder pour tout fan d’Aerosmith mais aussi pour tout amateur de blues qui ne
verra sûrement pas une aussi bonne production sortir cette année.

En fait si … l’amateur de blues a de la chance cette année, 2004 s’annonce très blues puisque pour concurrencer Honkin’ On Bobo (volontairement ou pas), Eric Clapton sort lui aussi un très bon
album : Me And Mr Johnson.

par Charly

permalink

Origine du Groupe : North America

Style : Rock , Blues

Sortie : 2004

Tracklist :

1 Road Runner

2 Shame, Shame, Shame

3 Eyesight To The Blind

4 Baby, Please Don’t Go

5 Never Loved A Girl

6 Back Back Train    

7 You Gotta Move

8 The Grind

9 I’m Ready

10 Temperature

11 Stop Messin’ Around

12 Jesus Is On The Main Line

00000000000000DOWNLOAD

 

Tell a Friend

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :