Quantic Presenta Flowering Inferno – Dog With A Rope

https://babylonburnradi0.files.wordpress.com/2010/08/quantic.jpg?w=300

Note :

http://www.quantic.org

http://www.myspace.com/quanticmusic

Origine du Groupe : Colombia

Style : Reggae , Dub , World Music

Sortie : 2010

Qui pouvait imaginer il y a encore quelques années Quantic aux commandes d’un accordéon de cumbia ? Depuis qu’il a posé ses valises en Colombie en 2007, ce producteur prolifique, figure clé de la
scène funk londonienne et infatigable globe- trotter, joue les trublions en défendant les couleurs musicales de son pays d’adoption. A contre-courant de la vague électro qui secoue la planète
latine, les aventures colombiennes de cet archéologue du groove suivent la voie du tout analogique. En version latin-soul avec le Combo Bárbaro – en tournée chez nous cet été -, ou dans son
alternative reggae/dub baptisée Flowering Inferno, dont le deuxième opus sort ces jours-ci.

Si les similitudes entre reggae et cumbia ont motivé de nombreuses tentatives de fusion, rarement la rencontre entre ces deux traditions n’avait abouti à un résultat aussi convaincant. Une
réussite dont le secret repose d’abord sur un rapport nostalgique au son des années 1960-70, pour beaucoup l’âge d’or des musiques caribéennes. Dans le studio Sonido del Valle qu’il s’est bricolé
à Cali, Quantic s’applique à en reproduire la texture pour provoquer de nouvelles alchimies. Et rassembler, autour d’un magnétophone Ampex 4 pistes et de ses propres talents de
multi-instrumentiste, une encyclopédie du piano salsa et latin-jazz (le vétéran Alfredo Linares), une représentante de la nouvelle génération du folklore afro-colombien (la chanteuse Nidia
Góngora) et un champion de l’orthodoxie rythmique jamaïcaine (le batteur Conrad Kelly), entre autres. Matière première de ce soundclash tropical avec ses basses vrombissantes, sa profusion de
réverb et de delay, voire ses versions explicitement dub de titres vocaux, l’héritage de King Tubby permet à Quantic d’extraire l’essence des saveurs musicales de la Colombie. Celle de
l’accordéon donc ( » Swing Easy « ,  » No soy del Valle « ), mais aussi d’une fanfare de la côte pacifique ( » Te picó el Yaibí « ) ou de cette salsa qui fait le bonheur des chaudes nuits de Cali (« 
Dub y guaguancó « ,  » Echate pa’lla « ). Un hymne à la collision des cultures sereinement calibré pour affoler le baromètre de vos soirées.

Par Yannis Ruel

permalink

Tracklist :

1. Dog With A Rope

2. Dub Y Guaguanco

3. Swing Easy

4. Echate Pa’lla (Version)

5. Portada Del Mar

6. Cumbia Sobre El Mar

7. Te PicoΜo El YaibiΜo (Version)

8. No Soy Del Valle

9. Echate Pa’lla

10. Te PicoΜo El YaibiΜo

00000000000000DOWNLOAD

 

Tell a Friend

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :