Thee, Stranded Horse – Churning Strides

https://babylonburnradi0.files.wordpress.com/2010/08/pochette1.jpg?w=300

Note :

http://www.theestrandedhorse.com

http://www.myspace.com/theestrandedhorse

XVIIème siècle : le sinistre commerce triangulaire débute et conduit un grand nombre d’Africains en Amérique ; leur exploitation et les conditions cruelles dans lesquelles ceux-ci sont traités
donneront naissance à une musique qui, avec les années et au contact des instruments d’origine européenne (guitare, harmonica, …), s’appellera le blues. A son tour mêlée aux genres traditionnels
des colons (bluegrass, …), celle-ci deviendra l’un des (nombreux) ancêtres de la musique folk. Tout ceci est bien évidemment très très schématique. Mais sur son nouveau projet, « Thee, Stranded
Horse », Yann Tambour a décidé d’effectuer le trajet inverse, rebroussant le temps et l’espace : c’est désormais le folk américain qui, dans un voyage apaisé, vient rendre visite à l’Afrique. A
travers le chanteur d’Encre, ce sont les voix nasales de la musique des Etats-Unis qui abordent l’Afrique et empruntent l’un de ses instruments traditionnels : la kora, sorte de harpe issue de la
tradition mandingue. Le mélange est inédit. Dépouillé, et superbe : pas question de tomber dans la caricature ou dans le tourisme musical ; l’instrument est ici au service du spleen du chanteur.
Et celui-ci, admirable joueur de kora, se permet toutes les audaces : de la folk-song de quelques minutes aux longues plages quasiment psychédéliques de « Swaying Eel » ou « Sharpened Suede ». Ainsi,
« Misty Mist », belle reprise dérobée à Marc Bolan, dédouble la voix du chanteur de manière inquiétante. « Le Sel », chanté dans un français mâchonné, évoque l’eau de cet océan qu’il a fallu
traverser. La voix penche tour à tour vers les plaintes des bluesmen (« Churning Strides ») ou du côté du chant nasillard d’un Dylan ou d’un Vic Chesnutt (« Sharpened Suede »). Les morceaux prennent
leur temps, entrelacent les arpèges, s’arrêtent parfois, dévisagent l’auditeur et reprennent leur route tortueuse. Et on ne va pas se priver de faire la route avec eux.

par Christophe Dufeu

permalink

Origine du Groupe : France , U.K

Style : Folk , Psyché

Sortie : 2007

Tracklist :

   1. So Goes the Pulse

   2. Misty Mist (Highways)

   3. Le Sel

   4. Swaying Eel

   5. Churning Strides

   6. Tainted Days

   7. Sharpened Suede

   8. Fiend Over your Knees

00000000000000DOWNLOAD

 

 

Tell a Friend

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :