Archive for octobre 6th, 2010

octobre 6, 2010

Ghostpoet – The Sound of Strangers (EP)

https://i0.wp.com/www.soulculture.co.uk/wp-content/uploads/2010/06/Ghostpoet-Sounds-Of-Strangers-EP.jpg

http://www.myspace.com/ghostpoet

Origine du Groupe : U.K

Style : Rap Fusion

Sortie : 2010


// <![CDATA[ aR_BgColor=""; aR_FgColor=""; aR_url=location.href; aR_title=document.title; aR_StarType ='3';document.write('

‘);document.write( »);// ]]>

Obaro Ejimiwe est notre Ghostpoet. MC britannique originaire du Niger,  il propose un hip hop expérimental imaginatif. Maniant La rime espiègle et le flow chaleureux,  le jeune homme
nous accroche rapidement avec ses petits morceaux sympathiques.   Petite surprise des plus réjouissantes : la collaboration avec l’excentrique Micachu  en piste 2. On y retrouve le
son bien particulier de la demoiselle qui marie joyeusement ses arrangements lo-fi et son chant au flow  du rappeur britannique.

par Toujours un coup d’Avance!

permalink

Tracklist:

1. Gone

2. Morning feat. Micachu

3. Longing For The Night

4. Love Confusion

mp3

Tell a Friend

octobre 6, 2010

Viva Tirado – La Indecente

https://babylonburnradi0.files.wordpress.com/2010/10/caratula.jpg?w=300

http://www.myspace.com/vivatirado

Origine du Groupe : Spain

Style : Folk , World , Alternative , Rumba , Salsa

Sortie : 2005


// <![CDATA[ aR_BgColor=""; aR_FgColor=""; aR_url=location.href; aR_title=document.title; aR_StarType ='3';document.write('

‘);document.write( »);// ]]>

Viva Tirado es una formación mixta en la que predomina la fusión de músicas de muy diverso índole. En el álbum ‘La Indecente’ se pueden encontrar desde temas reggae hasta rumbas, flamenco y
tangos, pasando por el inigualable son cubano. Canciones de sexo, amor y otros menesteres son las que abundan en este disco lleno de ritmo y sobre todo de buen rollo.

Actualmente se encuentran preparando lo que será su próximo disco ‘Rodando las calles’ en el que prometen mantener su inconfundible fusión de estilos añadiendo toques funk, ska ó jazz. Gracias a
la familia de Renombra2 por este disco (incluido arte + letras).

by Liberando Musica

permalink

Tracklist :

01 – Me voy de barras

02 – María Ladrón

03 – Masturbación

04 – Rodando las calles

05 – La Pepi

06 – Droga dura

07 – Que no

08 – La indecente

09 – Tengo el corazón

10 – Mercado negro

11 – Loca

12 – WC

mp3

Tell a Friend

octobre 6, 2010

Augustus Pablo – King David’s Melody

https://babylonburnradi0.files.wordpress.com/2010/10/kingdavid27smelodylp.jpg?w=300

http://www.elrockers.org

http://en.wikipedia.org/wiki/Augustus_Pablo

Origine du Groupe : Jamaica

Style : Reggae , Dub , Instrumental

Sortie : 1983


// <![CDATA[ aR_BgColor=""; aR_FgColor=""; aR_url=location.href; aR_title=document.title; aR_StarType ='3';document.write('

‘);document.write( »);// ]]>

From Wikipedia :

Augustus Pablo de son vrai nom Horace Swaby est un musicien  et producteur de reggae et de dub né le 21 juin 1954 à Saint Andrew en Jamaïque et est décédé le 18 mai 1999. Il utilise le
Mélodica comme instrument principal de ses mélodies.

À l’age de 15 ans, Horace Swaby se présente dans la boutique de disques Aquarius Records de Herman Chin-Loy pour une audition. Le lendemain, Herman Chin-Loy produisait le premier single de Swaby,
Iggy Iggy. Le nom « Augustus Pablo » était un pseudonyme utilisé pour chaque pianiste de dans les productions de Herman Chin-Loy pour Aquarius Records.

Basé sur un riddim que Chin-Loy acheta à Lee Perry, le nouveau single d’Augustus Pablo, East of the River Nile, fut une combinaison de mélodica et d’orgue qui lança le Far-East sound sur le
devant de la scène. Après une brève session en tant que pianiste avec le Mickey Chong’s Now Generation band, Pablo fréquenta le producteur Clive Chin. Ensemble ils sortirent la chanson Java en
1971. Ce titre fut le début d’une relation qui aboutit à la sortie de l’album This is Augustus Pablo en 1974, ainsi qu’à la production de nombreuses versions du riddim de Java, dont Mava de
Dennis Alcapone.

Augustus Pablo travaillait avec un bon nombre de producteurs à ses débuts, dont Lee Perry (Hot and Cold), Leonard Chin (Lover’s Mood et Pablo in Dub, qui ont lancé le label de Chin, Santic),
Gussie Clarke (Born to Dub You, No Entry) et Bunny Lee (The Great Pablo). Parmi ses autres collaborations avec Lee, Pablo’s Desire (un dub de titre de John Holt : My Desire), fut un énorme succès
en 1974. Cette année-là, Augustus Pablo commença à se tourner vers la production. Avec Clive Chin, ils travaillèrent sur le titre de Paul Whiteman/Blackman, Say So.

Durant cette période, Augustus Pablo souffrait du manque de retombées financières qu’il aurait dû tirer de toutes ces collaborations. Ainsi en 1972, lui et son frère Garth Swaby, fondèrent leur
propre label Rockers, nom du Sound System qu’ils dirigeaient aussi (D’autres branches du label de Pablo comme Hot Stuff, Pablo International, Rockers International et Message furent aussi
créées). Les premières productions de Augustus Pablo sous Rockers furent Shanking Easy et Fozen Dub, deux riddims de Studio One vieux de dix ans, réenregistrés et remixés. Cassava Piece, Pablo’s
Theme Song, Liberation, Thunderbolt Lady, Don Drummond et 555 Crown Street sortirent par la suite.

Augustus Pablo lança ensuite un partenariat avec le DubMaster King Tubby, dont les mixs furent la marque de fabrique des nombreuses sorties de Rockers. Leur première grosse collaboration fut
l’album de 1975 Ital Dub, produit par Tommy Cowan et Warwick Lyn et contenant des versions très « Pabloifié » de Road’s Block (Bob Marley), Curly Locks (Junior Byles) et de Funeral (Peter
Tosh).

Augustus Pablo rencontra son plus gros succès en tant que producteur quand Fred Locks chanta Black Star Line, un vieux tube de jazz new-yorkais retravaillé qui racontait l’histoire du rêve de
Marcus Garvey de créer une entreprise de bateau à vapeur pour lutter contre le monopole de l’homme blanc sur l’industrie et le commerce (l’entreprise affréta seulement un bateau et ouvrit une
ligne de transport de coton entre New York et la Jamaïque, mais cessa rapidement son activité). Immédiatement après la sortie du single, 14 000 copies furent vendues en Jamaïque et 10 000 en
Angleterre.

Comblé par le succès, Augustus Pablo travaille avec Freddie McGregor (I’m a Big Star), Big Joe (Jah Guide), Horace Andy (Children of Israel, Problems), I-Roy (Yamaha Ride), Joe Higgs (Creation ),
et Jacob Miller (Each One Teach One et Who Say Jah No Dread).

En 1978 sortit l’album East of the River Nile, mixé au Black Ark Studio de Lee Perry. La même année, Pablo produit un enfant de 13 ans appelé Hugh Mundell qui chante Let’s All Unite, Book of Life
et My Mind. Lui et Mundell collaborèrent pour l’album de 1979, Africa Must be Free by 1983 et pour Time and Place.

Durant les années 1980 il continuait à enregistrer massivement. L’EP de 1980 Augustus Pablo présents el Rockers Chapter I to IV et l’album de 1986 Rising Sun furent grandement appréciés du
public. Il refera parler de lui en 1990 pour la production du single et de l’album de Ragamuffin Year de Junior Delgado.

En 1986, Rockers International conclut un accord a court terme avec Island Records, qui mit sur le marché des grosses quantités de productions de Augustus Pablo, dont des 12-inches de Junior
Delgado, de Carlton Hones, de Delroy Wilson et de Augusutus Pablo lui-même : Eastern Promise, Sukiyaki. L’année suivante, il entama une tournée internationale pour la première fois, d’où sortira
le Live in Japan.

Augustus Pablo continue à produire les sons du moment, dont Dawn Penn avec le hit Night and Day, et Yami Bolo avec Jah Made Them All. À cette époque le vieux catalogue de Pablo ressort sur le
devant de la scène, révélant un petit trésor de chansons déjà sorties et de nouveautés, qui ne font qu’accroître sa réputation de « Soar to New Heights » ; et ce fut ironiquement tragique qu’il
ne survive pas pour se révéler sous son nouveau statut.

Le 18 mai 1999, Augustus Pablo meurt des suites de troubles du système nerveux qui l’avaient suivies tout au long de sa vie. En son hommage se tint le 17 juin 2000 un concert à Kingston ou se
réunirent de grands nom du reggae tels que Sugar Minott, Junior Reid, le saxophoniste Dean Fraser ou encore le guitariste Earl « Chinna » Smith.

 

Tracklist :

   1. King David’s Melody

   2. Zion High

   3. Mr. Bassie

   4. West Abyssinia

   5. Israel In Harmony

   6. Israel Dub* (12″ version)

   7. Rockers Mood

   8. Sufferers Trod

   9. Revelation Time

  10. Selfish Youths

  11. Corner Stone Dub

  12. Kent Road

  13. Hot Milk* (12″ extended version, with dub)

  14. Freedom Step*

  15. Jah Strength Ital Step*

Produced et arrangé by Augustus pablo

Recorded et Mixed by Sylvan Morris a Harry J entre 1975 & 1982

Excepté « Kent Road », Recorded et Mixed by The Professor at King Tubby’s

Melodica, Piano, Organ, Xylophone & String Synthetizer : Augustus Pablo

Bass : Robbie Shakespeare, Junior Dan, Leroy Sibbles, Michael Taylor, Bunny Jeffery, Fazal Pendergast

Drums : Albert Malawi, Horsemouth Wallace, Benbow Creary & Mr Rythm Box

Percussion : Teo Benjamin

Lead Guitar : Earl China Smith

Rythm Guitar : Fazal Pendergast, Clive Jeffery

 

mp3

Tell a Friend

octobre 6, 2010

L’Oniraunote – Les Chimeres Exquises

https://i1.wp.com/img8.hostingpics.net/pics/651861flyweb_onironaute_2_.jpg

http://www.myspace.com/loniraunote

http://wwww.00h13.com

Origine du Groupe : France

Style : Abstract Electro , Ambient , Breakbeat

Sortie : 2010

L’Onironaute nous fais le plaisir de sortir son premier album en téléchargement libre, entre Danny Elfman et le Amon Tobin des premières heures, idéal pour se laisser aller dans la rêverie. Une bonne écoute à tous.
par http://dezordr.com// <![CDATA[ aR_BgColor=""; aR_FgColor=""; aR_url=location.href; aR_title=document.title; aR_StarType ='3';document.write('

‘);document.write( »);// ]]>

Tracklist :

1 – Il est l’heure

2 – Amoureux

3 – Sous l’arbre bleu

4 – Hazim

5 – Les chimères exquises

6 – Au palais

7 – L’iguane

8 – Fender curry

9 – Scaphandre

Produit par L’Onironaute

Artwork: cyrilz.com

Sculpture: L’Onironaute

mp3

Alterna-DLink

Tell a Friend

octobre 6, 2010

Alvik – Forms Apart

https://i0.wp.com/www.littlem.eu/alvik/alvik_promo-web-images/alvik_titul_opt.jpeg

http://www.alvik.cz

http://www.myspace.com/alvik

Origine du Groupe : Czech Republic

Style : Electro Jazz , Nu-Jazz , Downtempo , Nu-Soul

Sortie : 2008


// <![CDATA[ aR_BgColor=""; aR_FgColor=""; aR_url=location.href; aR_title=document.title; aR_StarType ='3';document.write('

‘);document.write( »);// ]]>

From Official Myspace :

Founded in 2001 in Prague, Czech Republic, Alvik has become a driving force behind the best sounds resonating in Europe today.

Alvik was built on their performances in Prague’ss smaller jazz clubs before graduating to larger halls, playing across Europe and touring the Czech Republic and the United States . With this
growth the group’s sound has evolved into its present form with a style which is as easy to listen to as it is hard to define.

Alvik is the perfection of elements brought by each of its members: front singer and songwriter-singer Anya Stuart, who has helped the band cross into the international scene with her North
American roots; Bharata Rajnosek, hornman who cuts between sax, flute and trumpet; Petr Tichy, compelling stand-up bass player, Mishan Pajdiak on drums and samples from Prague and Audun Nedrelid,
with his Norweigian fingers gracing the keyboard.

Together, Alvik breathes a new kind of jazz that transgresses a wide variety of styles and tempos from abstract hip-hop to broken beats to drum and bass and Latin rhythms.

Over the years Alvik has developed more into a project. Hosting few concerts per year in their native Prague or at European festivals, Alvik thrives on the on-stage convergence of the many guest
artists involved in the project. Starting in 2004 with an intense collaboration with the Apollon Quartet and Jazz legend Emil Viklicky, Alvik has continued work with their original bass player
Martin Zpevak, and added many other names to the list such as Norwegian hornman Oyvind Svendsen, American vocalist Tonya Graves and Czech pianist/flutist Vitek Pospisil.

Most recently Alvik has enjoy a cooperation with Slovakian jazz drummer Martin Valihora , who played as a guest on their E.P. Cold June (2007) as well as the greater part of the Forms Apart album
(October 2008).

The collaboration spirit in Alvik continues well into the studio as they have had remixes done by artists from Prince of Tennis to Ishfaq

Tracklist :

01.Whishes

02.Headphones

03.Elle

04.On Air On Skin

05.Final Next

06.Close

07.Samba In Paris

08.Silverspring

09.Cold June

10.Scream

11.Got My Self

12.Trent Beat

mp3

Tell a Friend