Archive for ‘DJ’

octobre 19, 2010

Degiheugi – Abstract Symposium

https://i1.wp.com/www.degiheugi.com/wp-content/uploads/2010/06/cover-degiheugi-abstract-symposium-low.jpg

http://www.degiheugi.com

http://www.myspace.com/degiheugi

Origine du Groupe : France

Style : Abstract Hip Hop , Electro Trip Hop , DJ , Alternative Fusion

Sortie : 2010

Deux ans après l’excellent « The Broken Symphony », l’attente touche à sa fin. Quatrième album de Degiheugi , »Abstract Symposium » est un album qui se démarque de ses prédécesseurs.

En effet, si le beatmaker s’est fait connaitre grâce une production essentiellement instrumentale, son dernier effort prend à contrepied toute sa démarche. Vous l’aurez compris, l’album est un
disque vocal : une pléiade d’invités, pour 16 pistes à fort caractère.

Pas de panique, si vous avez apprécié les albums précédents, il y a fort à parier que ce disque ravira vos tympans comme à la belle époque. Comprenez par là que, même si le parti pris de mettre
en avant la voix peut s’avérer risqué pour la solidité de la production du sieur, l’équilibre reste préservé. Au programme, cuts, breaks, « triturage et assemblage », qui ont fait sa renommée, le
tout savamment enrichi par les performances vocales des invités.

Ici le changement est intelligent, il opère doucement et vous surprend au moment où on s’y attend le moins, tout en préservant certaines bases immuables qui donnent à cet artiste tout son
intérêt.

Tantôt jazz, puis hip-hop, ou bien folk acoustique, « Abstract Symposium » est l’album de la diversité… Mais peut-il en être autrement avec Degiheugi ?

Point important, le disque n’est pas téléchargeable gratuitement comme les trois précédents. Il vous faudra le commander sur le site de l’artiste, pour recevoir votre joli album au packaging plus
que magnifique. Alors à vos claviers !

PS : Ma sélection personnelle : No escape, Behind the Wall, Chikery Scratch… Comme quoi, trois morceaux diamétralement opposés, et pourtant tellement efficaces.

par Djeh pour http://www.trip-hop.net

permalink

Tracklist :

1. Time for us (ft. Screenatorium)

2. Abstract Symposium part 01 – The Dirty Man

3. Late at Night (ft. Nomad)

4. No Escape (ft. Ghostown)

5. Abstract Symposium part 02 – For Kid Only

6. Mary (ft. Dr Noodle & Thrifty Astronaut)

7. Freedom Ring

8. Laughin’ at, with you (ft. Nolto)

9. Work It

10. Behind The Wall (ft. Kalyanka & Ghostown)

11. Keeping Memory Alive (ft. Nolto, Andrre, Astronautalis & Nomad)

12. Abstract Symposium part 03 – The Dirty Man (ft. Ghostown)

13. Obscure Clareté (ft.Skap’1& Dr Noodle)

14. Abstract Symposium part 04 – Train Station

15. Great Self Esteem (ft.Nolto & Nock)

16. Chikery Scratch

 

mp3

Tell a Friend



// <![CDATA[ aR_BgColor=""; aR_FgColor=""; aR_url=location.href; aR_title=document.title; aR_StarType ='3';document.write('

‘);document.write( »);// ]]>

Publicités
octobre 9, 2010

Dennis Alcapone – Forever Version

https://i0.wp.com/www.tightenup.fr/_emission/archives/images/dennis%20alcapone%20forever%20version.jpg

http://www.myspace.com/dennisalcapone

 

Origine du Groupe : Jamaica , U.K

Style : Reggae Deejay

Sortie : 1971

From Wikipedia :

Forever Version is the debut album from Jamaican reggae deejay Dennis Alcapone. It was released in 1971 by Studio One, and features Alcapone toasting over some of the label’s greatest
hits.[1]  The album was engineered by Sylvan Morris  who left large parts of the original vocal tracks in the mix, with Alcapone appearing to answer back to the singers.[1]  Tracks
which formed the basis for the album include Larry Marshall’s « Nanny Goat » (on « Nanny Goat Version »), The Cables’ « Baby Why », Carlton and The Shoes’ « Love Me Forever » (« Forever Version »), two
tracks from The Heptones (« Baby Version » and « Sweet Talking Version »), and one from The Wailers (« Dancing Version »). The album was reissued by Heartbeat Records on compact disc in 1991, and again
in an expanded form in 2007, with six bonus tracks.

Tracklist :

   1. Nanny Version

   2. Run Run

   3. Riddle I This

   4. Baby Version

   5. Sunday Version

   6. Version I Can Feel

   7. Forever Version

   8. Baby Why Version

   9. Dancing Version

  10. Midnight Version

  11. Sweet Talking Version

  12. Version You To The Ball

mp3

Tell a Friend



// <![CDATA[ aR_BgColor=""; aR_FgColor=""; aR_url=location.href; aR_title=document.title; aR_StarType ='3';document.write('

‘);document.write( »);// ]]>

juin 8, 2010

Healer Selecta – Let’s Get It Starter

https://i1.wp.com/i1.soundcloud.com/artworks-000000961770-u43sib-crop.jpg

Note :

http://www.healerselecta.co.uk

http://www.myspace.com/healerselecta

Origine du Groupe : England

Style : DJ , Groove , Soul , Funk

Sortie : 2010

Tracklist :
1. You Are Listen To (3:52)
2. Let’s Get It Starter (3:29)
3. Melting Pot (4:12)
4. Twangy Batucada (2:34)
5. Sweet Lil Thang Of Mine (7:35)
6. Rock A Rolla Boogaloo (3:07)
7. Foundation Of Love (4:06)
8. Tura Stomp (3:31)
9. Cuban Proyect (3:54)
10. Cruisin’ On The Highway (4:14)

00000000000000DOWNLOAD

J’ai récemment découvert Healer Selecta  (aka Yvan Serrano-Fontova) en feuilletant au travail  Mojo Magazine qui le présente comme « un DJ international / musicien qui a rendu à Londres tout son swing ».
Mojo étant l’une des dernières revues à laquelle je fais confiance les yeux (pratiquement) fermés, je n’avais pas besoin de plus d’arguments pour, le soir venu, taper les précieuses références sur Google et ainsi partir à la recherche du sacré Graal.
Et une fois de plus, Mojo avait raison.
Dès la première écoute de Let’s get it started, j’ai été aspiré par son détonnant et cohérent mélange de soul, de funk, de guitare surf, d’afrobeat, de Rhythm & Blues, de samba, de reggae, …
Les écoutes suivantes n’ont fait que confirmer la première impression.
En effet, après un morceau introductif, You are listen to, l’album se transforme en bombe, véritable explosion des sens. S’enchaînent alors trois morceaux de soul / funk de très bonne facture, Let’s get started, Melting Pot et Twangy Batucada (et sa guitare surf), un morceau d’afrobeat jazzy à souhait Sweet Lil Thang Of Mine, …

Bref, c’est la fête à tous les étages, un voyage musical transcendantal, que sais-je encore …
Les genres et les époques s’effacent, s’entrechoquent, se confondent pour au final ne faire plus qu’un.
Un disque très tarantinien et russmayerien en somme  (voir la vidéo de Tura Stomp ^^) !
Tous les genres présentés sont en effet ici issus du passé mais sont traités de manière résolument moderne et  l’album parvient ainsi à s’imposer  comme une synthèse parfaite et naturelle du rythme fusion de ce début de 21ème siècle, remède parfait contre la morosité ambiante.

Par Thierry
permalink

juin 1, 2010

Orelha Negra – Orelha Negra

https://i0.wp.com/www.compactrecords.com/imgs/artistas/orelha%20negra.jpg

Note :

http://www.myspace.com/orelhanegra

http://orelhanegra.wordpress.com

Origine du Groupe : Portugal

Style : Soul , Funk , Instrumental

Sortie : 2010

Tracklist :

01. A Memуria 5:34
02. Barrio Blue 3:54
03. Lord 2:40
04. A Forзa Da Razгo 3:17
05. 961 919 169 4:56
06. Tanto Tempo 3:50
07. Futurama 5:46
08. Tripical 4:22
09. M.I.R.I.A.M 3:37
10. Saudade 3:11
11. A Cura 3:53
12. We’re Superfly 4:00

00000000000000DOWNLOAD

 Pour bien commencer la semaine, voici un excellent disque de funk portugais, Orelha Negra de … Orelha Negra.

Comme très souvent, j’ai découvert cet album en sautant de lien en lien sur la toile. J’ai immédiatement été attiré par cette pochette où l’un des membres du groupe se dissimule derrière LA référence musicale ultime, Ivan Rebroff.

Après avoir lu un descriptif très bref (funk portugais), une seule solution s’imposait à moi : aller faire un tour le MySpace du groupe.

Ah, ils sont amis avec The Roots … Une raison de plus pour leur prêter une oreille attentive.

Une écoute, deux écoutes et même trois écoutes de certains des titres mis en présentation me donnent envie de partir à la recherche de l’album complet (facile …). 

Je suis déjà sous le charme de l’Oreille Noire et de son funk / soul / jazz rétro-futuriste et l’écoute intégrale de l’Oreille Noire ne fera que renforcer ce sentiment.

Mélange habile et subtilement dosé de classicisme et de métissage intelligent (quelques touches de hip-hop avec collages et samples discrets dont, me semble-t’il un emprunt à Barry White [oui, j’aime Barry White !] sur le 5ème morceau, 961 919 169), Orelha Negra parvient de plus à maintenir l’attention de l’auditeur sur toute sa durée.

 En effet, après un morceau introductif (A Memoria) permettant d’installer progressivement l’ambiance, les 5 Portugais, grâce à une alternance de titres remuants (Barrio Blue, Futurama, …), mid-tempos (961 919 169, Tripical, Saudade [je suis incapable de reconnaître l’échantillonnage qui le parcourt aux claviers, si quelqu’un peut m’aider !], …), planants  (Tanto Tempo [et sa jolie trompette jazzy], M.I.R.I.A.M., …) et une formidable conclusion sous la forme d’une véritable tuerie (A Cura) et d’un hommage au maître Curtis Mayfield (We’re Superfly), nous offrent un album hédoniste et cérébral à découvrir absolument si, tout comme moi, vous aimez la musique noire américaine.

Pump up the volume !

Par Thierry  

permalink

mai 14, 2010

Raw Stiles – Raw Material Vol. 1

https://i2.wp.com/bandcamp.com/files/12/64/1264964294-1.jpg

Note :

http://rawstiles.com

Origine du Groupe : North America

Style : DJ  funk hip-hop instrumental hip-hop jazz fusion neo-soul rare groove

Sortie : 2010

Tracklist :

01 – Press Play (Intro)
02 – Suite #2 In Z
03 – Groove Me
04 – Raw 45
05 – Interrude
06 – Blue Mosque (Raw Stiles Mix)
07 – White Label
08 – Atlas
09 – A Taste Of Honey
10 – Exit Shadows
11 – The Rawk
12 – Sour Diesel (Outro)

00000000000000DOWNLOAD

Raw Material Vol. 1 is the first in a series of jazz-funk fusion compilations, featuring some of Raw Stiles’ favorite discoveries from the crates. Lifted fresh off everything from dusty 45’s to unknown white-label private pressings, Raw Stiles brings raw, unadulterated sound for your sampling or listening pleasure. 

Arranged by Raw Stiles (R. Sobalvarro)

permalink

avril 1, 2010

Regal – Time Past

https://i1.wp.com/www.dustygroove.com/images/products/r/regal~~~~~~_timepast~_101b.jpgNote :

http://www.myspace.com/djregal

Sortie : 2009
Style : Jazz Hip Hop , Funk , Soul

Tracklist :
1. J.Z. Funk
2. Tomorrow’s Children feat. Josh Schoix (Lottum Strasse Interlude)
3. Time Past (The Brass Guitar Interlude)
4. The Pequod (Buz Ribs Nixon Interlude)
5. The Candidate feat. Ray Mann (Sol Days Interlude)
6. As I Walk The Earth, My True Love Waits For Me feat. Josh Schoix
7. Planetarium
8. Ruci Sez feat. Josh Schoix & Gideon Priess
9. We Go Thru Life…Until The End feat. Edvesen (Outro)

DOWNLOAD1.gif

Funky and eclectic beatcraft from DJ Regal — a pretty moody set of funky boombap beats, heady bass lines and moody elements on the outer edges! Regal gets a variety of moods out on these tracks, from dusty soul beat hip hop backdrops, spacey bits of soul jazz keys and other echoey bits, spaced out bits of reggae, more head nodding funky parts to more less beat reliant modes that are more about mood! Titles include « JZ Funk » Time Past », « The Pequod », « Planetarium », « Ruck Sez » feat Josh Schoix & Gideon Priess, « We Go Thru Life. . .Until The End » feat Edseven and more.
permalink

mars 16, 2010

Markey Funk – (Forgot the word)

https://babylonburnradi0.files.wordpress.com/2010/03/markeyfunk2.jpg?w=300Note :

http://www.markeyfunk.com
http://www.myspace.com/markeyfunk

Sortie : 2009
Style : DJ , Abstract Electro , Hip Hop

Tracklist :
1. Begining (2:14)
2. Reason (5:54)
3. Dream Of Africa (11:45)
4. Eyes Closed (4:07)
5. Japanese Fonts (5:02)
6. Leap Forward (6:20)
7. Creatures (5:21)
8. Story (2:52)
9. Cry (6:56)
10. Light (7:10)
11. Dawn (2:21)
12. Five Minutes (5:26)

DOWNLOAD1.gif

Je vais être honnête avec vous, je ne sais pas du tout comment vous présenter cet album. Je ne sais rien de l’artiste, son genre musical est généralement un genre que j’abhorre au plus haut point (je n’arrive que très rarement à la fin de l’écoute d’un disque complet), … Je me contenterai donc du minimum syndical avec quelques points factuels. Originaire de Jérusalem, le musicien-producteur-DJ Markey Funk fait partie intégrante du paysage musicical funk / hip-hop / ambient israélien depuis 2003. Après des collaborations à d’innombrables projets et manifestations (il a entre autres travaillé avec les très intéressants The Apples), il a enfin pu produire, l’an dernier son 1er album en son nom. (Forgot The Word), même s’il n’est constitué que de chutes de travail de diverses sessions est d’une formidable cohérence et en tous points réussis. Dans un monde meilleur, personne ne parlerait d’Archive et tout le monde écouterait (Forgot The Word). Nous ne sommes malheureusement pas dans un monde meilleur … Sur Internet, j’ai trouvé ce disque classé en « cut’n’paste » … Je ne sais pas trop ce que ça signifie. Alors, oui, il y a du bidouillage de studio, c’est certain, des coupages, des collages. Ces quelques expérimentations n’empêchent pas l’ensemble de rester dans le domaine du trip hop-ambient facilement accessible et je le recommanderai à tous les déçus d’ Archive depuis … Londinium dont je fais partie. Comme expliqué en introduction, je n’apprécie donc normalement pas du tout ce genre de musique mais, dans ce cas prècis, (Forgot The Word) m’a amené une de mes plus belles surprises de fin 2009. Rien que pour cette curiosité, si vous en avez le temps, arrêtez-vous quelques minutes sur les titres présentés à l’écoute.
Par Thierry
permalink

février 28, 2010

Mentz – Piani EP

https://i1.wp.com/ia341324.us.archive.org/3/items/Mentz-PianiEp_694/front.pngNote :+
http://www.myspace.com/m3ntz
http://www.mentz.nl/

Sortie : 2010
Style : Jazz

Tracklist :
Mentz – « Los »
Mentz – « Introduction II »
Mentz – « Vast »
Mentz – « Squares »

DOWNLOAD1.gif

[Attribution-Noncommercial-Share Alike 3.0 Netherlands]

Avc seulement quatre titres et moins de 10 minutes, Mentz parvient à toucher au cœur grâce à un parfait assemblage de samples jazz subtilement choisis et arrangés qui rappellent ceux utilisés par Dj Shadow ou DJ Cam dans leurs albums des années 90. Quatre compos qui, dès les premières notes, nous plongent dans une ambiance cinématographique très évocatrice. Au hasard, celle d’une Amérique des années 50… peut-être un polar, peut-être un mélo… en tout cas une bande originale de film imaginaire qui incite se plonger dans le très bon “Re-Locate” EP paru en 2004 sur Tokyo Dawn records et humanworkshop.


décembre 30, 2009

DJ DemonAngel present 50 Trip Hop Neo Dub Abstract Downtempo Music (2009)

PLAYLIST :

PART 1 : Download
01 – Folium – Scarlet Complexions
02 – Ez3kiel – Alignment
03 – Quantic – Absence heard presence felt
04 – Cine Mad In Chaos – What a mess we made
05 – 2 Bone Giants – Killer’s Lullaby
06 – Anomie Belle – How Can I Be Sure
07 – Ashtech – Earthforce
08 – Boca 45 – Down to mexico
09 – Danny Breaks – Moodulator
10 – Vista La Vie – That Strange Rhythm with Barbara
11 – Rhythm & Sound, Tikiman – What a Mistry
12 – Mou – Memory reset
13 – Dub Gabriel – Chasing the paper (feat. jah dan)
14 – High tone – Day break leaving
15 – Zenzile & Jamika – Fire eater
16 – Ghost – Feel Pain
17 – DJ Vadim – Black Is The Night [Feat. Katherin Deboer]
18 – Nujabes – Fly By Night (feat. Five Deez)
19 – DJ Krush – Danger of love feat. Zap Mama (gray-sky mix)
20 – DJ Signify – Delight to the sadist (ft matt kelly)
21 – Antennasia – Hayek
22 – Benjamin Zephaniah -Touch
23 – Fat Jon The Ample Soul Physician – Hero Style
24 – Enbe – About her

PART 2 : Download
25 – Break Reform – Perfect season
26 – Kenmochi Hidefumi – Falliccia
27 – Wipping Willow – Demenagement
28 – Le Peuple De L’Herbe – Plaastic people
29 – The 39Steps – Ghost writing
30 – Hku – L’histoire D’un Homme
31 – Molecule – Freestyle (feat.Webbafied)
32 – Tm Juke – Knee deep feat Alice Russell n Jim Oxbaraugh
33 – Hydroponic Sound System – Travelers
34 – Mayd Hubb – (Manaus Station) – My Forest Queen
35 – Xploding Plastix – Treat Me Mean, I Need The Reputation
36 – We Fell To Earth –  Lost in flames
37 – The Kilimanjaro Darkjazz Ensem – Adaptation of the koto song
38 – Nicknack – Simple shortcomings
39 – Tujiko Noriko – tokyo tower
40 – L’Oniraunote – Il est l’heure
41 – Grand Tourism – les courantis d’air
42 – Aphilas – Thats just what its for
43 – Ekova & Farmakit – Temoine – Farmakit Extended Remix Rec
44 – Coldcut – Man In A Garage
45 – Attica Blues – Deeper
46 – Mujaji (Noonday Underground) – Go At It Alone (Pancake Mix)
47 – L’Oeuf Raide – Unreal movie song
48 – Portishead – We carry on
49 – Kali Live Dub – Broken atom
50 – Gone X3 – Trees On The Complex Plane 

décembre 30, 2009

DJ DemonAngel present 50 Electro Ambient Glitch Music (2009)

DJ DemonAngel present 50 Electro Ambient Glitch Music (2009)

PLAYLIST :

PART 1 : Download
01 – Rithma – The cigarette song
02 – Frederic Galliano and the African Divas – Alla Cassi Magni
03 – Caravan Palace – Jolie coquine
04 – Bullion – Long Promised
05 – The Album Leaf – Eastern Glow
06 – Tara King Th – Am I That Easy To Forget
07 – Moosefrog – Something on its way
08 – Li Xiang-lan – plum blosson [remix]
09 – Ugress – Kaleido Scope
10 – Parov Stelar- My inner me (feat phoebe hall)
11 – E-z Rollers – Funked up flavas
12 – Amon Tobin – Always
13 – Undergang – Lettre au pouvoir
14 – Dusk (5), Blackdown – Concrete streets
15 – Geskia – Innerroot
16 – The Flashbulb – My Life of Loving Ghosts
17 – Kamilya Jubran – Nafad al-ahwal1
18 – Arctic Hospital – Gift horse
19 – Trentemoller – Always something better (vocal version feat richard davis)
20 – Haruomi Hosono – Aero
21 – Burial – Ghost hardware
22 – Anneke Laurent – Simms Dup
23 – De-Phazz – Hero dead and gone (reversed mix)
24 – Ametsub – Faint dazzlings

PART 2 : Download
25 – Flica – H
26 – Nojazz – Medina2
27 – 08001 – Mel
28 – Husky Rescue – Poison
29 – Editus – Sueños y semillas
30 – Pinch – Angels in the rain (feat. indi kaur)
31 – Renzu – Nakoruru
32 – Tijuana Cartel – Return to baghdad
33 – The Strike Boys – I am a witness (with emo)
34 – Ralph Myerz & The Jack Herren Band – Nikita
35 – John Lee Huber – Burnt Friedman mix feat theo altenberg
36 – Son Lux – Weapons
37 – Mr. Scruff – music takes me up feat. Alice Russell
38 – Stripmall Architecture – We Were Flying Kites (Dub)
39 – Llittle Dragon – After the rain
40 – Boom Bip – Roads must roll
41 – Lemon Jelly – ’79 aka – The Shouty Track
42 – The Prodigy – No Man Army
43 – La Phaze – Miracle
44 – Jun Miyake – The here and after
45 – Filastine – Dreams from wounded mouth (remix of degenerate art ensemble)
46 – Boom Boom Satellites – On the Painted Desert (Vocal Mix)
47 – Bittersweet – Trouble
48 – Jenita Spirtovic – Smoke  and mirrors nordlight remix
49 – Gonja Sufi – Ancestors (prod. flying lotus)
50 – Blaktroniks – Angel