Archive for ‘Pop Folk’

avril 1, 2010

Oku – Serpentine

https://i1.wp.com/gilberttrefzger.com/okou/cd_cover_serpentine.jpgNote :

http://www.myspace.com/okoumusic

Sortie : 2009
Style : Alternative , Folk , Blues

Tracklist :
01 – serpentine
02 – fire juggler
03 – to the bone
04 – evening sun
05 – picked me up
06 – bloodstrangers
07 – eye for an eye
08 – evolution
09 – tired feet
10 – bessie
11 – moonspell blues
12 – dusty ground
13 – a l’aurore
14 – oh papa

DOWNLOAD1.gif

 

Tatiana Heintz et Gilbert Trefzger – Okou – nous prouve que Berlin s’est elle aussi mise à l’heure du Folk et du métissage. Les origines de nos deux compères passent par la France, la Suisse, la Côte d’Ivoire et l’Egypte avant de se rencontrer voilà trois ans. Pour eux, leur monde sans frontières enfante sa culture ; une musique aux amarres larguées, jouée avec une ferveur hors du temps, une musique acoustique, sophistiquée, habitée et simple comme un don.
permalink

Publicités
mars 7, 2010

Jesca Hoop – Hunting My Dress

https://i2.wp.com/musosguide.com/public_html/musos.wp/wp-content/uploads/2009/11/jesca_hoop.jpgNote : +

http://www.myspace.com/jescahoop

Sortie : 2009
Style : Alternative , Folk , Pop

Tracklist :
1. Whispering Light
2. The Kingdom
3. Feast Of The Heart
4. Angel Mom
5. Four Dreams
6. Murder Of Birds
7. Bed Across The Sea
8. Tulip
9. Hunting My Dress
10 – Silverscreen
11 – Big Fish

DOWNLOAD1.gif

http://www.youtube.com/v/0Vi0IJlej8E&hl=fr_FR&fs=1&

« Tom Waits’s babysitter » seems a fairly arresting way to describe a new singer-songwriter. In Californian Jesca Hoop’s case, it’s bizarrely true. Thankfully, that’s not the most interesting thing about her. Hunting My Dress is a nine-song collection of beautiful, pastoral compositions that sounds as if it could be the soundtrack for an autumnal Scandinavian vampire movie. Natural elements rear their head throughout – in the lyrics and literally, as in the case of The Kingdom, which features twittering birdsong. It’s good enough to compare to the more wholesome elements of The White Album, Joanna Newsom’s Ys and Elbow’s quieter moments (Guy Garvey actually lends subtle backing vocals to the gingerbread-sweet Murder of Birds). Enchanting in parts, Hunting My Dress sounds like the sprouting of a wondrous new talent.
Will Dean
permalink
décembre 3, 2009

Joker’s Daughter – The Last Laugh

http://www.jokersdaughter.co.uk/
http://www.myspace.com/jokersdaughter


Le rock indé et l’amour du folk le plus traditionnel, une disciple d’Isobel Campbell acoquinée à un prodige de l’électro, tous deux perdus dans la profonde campagne britannique et ses forêts légendaires, convoquant le roi Arthur dans leurs imaginaires et faisant danser des gigues paisibles et plutôt lentes sur des fonds de – discrètes mais essentielles – nappes et boucles synthétiques. Des rêveries passionnées ici concrétisées par Helena Costas aidée du (plus que) producteur Danger Mouse : association transatlantique, singulière et hétéroclite et débouchant sur une perle de disque, foisonnant d’idées, de détails et de subtilités, de finesse et de délicates attentions, calmes ou plus enlevées (“Under The Influence Of Jaffa Cakes” ou “Lucid” pop champêtre plus que remarquable). Une façon très réussie d’insuffler de la modernité (et quelque peu de vigueur) à un style parfois engoncé, de le travestir pop avec goût et de le rendre parfois presque méconnaissable mais toujours joliment paré (“The Bull Bites Back“).
permalink

Download